Une sculpture de Gilbert Frizon en light-painting




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
9 Commentaires
  1. Beaux objets (sur lesquels on aimerait en savoir plus) bien mis en valeur par l’éclairage et le fond sombre.

  2. Avec un cadrage original, qui pour ma part me va bien.

  3. Une sobriété qui va bien à ces sculptures raffinées, parfaitement mises en lumière.

  4. Une belle découverte (Frizon) très bien mise en valeur !!

  5. Minimalisme et belle lumière ! J’aime 🙂

  6. Cette sculpture constituée de trois piliers de pierre se trouve depuis quelques mois à l’entrée du centre culturel de Ternay (Rhône) qui l’a acheté à son auteur pour fêter 50 ans d’activité. L’arrière-plan est par contre un peu difficile pour mettre en valeur cette oeuvre et j’ai utilisé ici la technique du light-painting pour la faire ressortir sur fond de nuit noire. Six prises de vues assemblées pour arriver à avoir la sculpture complète et ici un détail …
    @ tous : merci de vos passages et de vos avis !

  7. Beau travail, beaucoup plus complexe que je ne l’imaginais.

  8. Ce n’est pas très difficile : un pied à la prise de vue et un jeu de calques au post-traitement. De la minutie et un peu de technique suffisent.

  9. c’est vraiment très beau comme travail photographique , mais aussi comme sculpture.Avant de lire les explications j’ai d’abord pensé à du bois.
    Merci pour cette découverte.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.