Matoufilou

De retour après une longue absence. C'est le propre de ma déjà longue histoire avec LVEG. J'ai commenté, abandonné, puis posté, abandonné… C'est mon rapport à la photo en fait qui n'est pas simple. Ce n'est qu'une toute petite partie de ma vie mais en moi comme une tâche aveugle.
7 Commentaires
  1. J’ai quelques doutes quant à l’effet “crayon-papier” introduit. L’image en avait-elle besoin? Ceci dit, elle nous associe aux dessinateurs qui crayonnent des fusains en bord de Seine. Etait-ce le but ?

  2. Je suis d’accord avec Jean …le crayonné était-il utile ? l’image prise d’un de ces ponts qui va un jour s’écrouler sous les cadenas “d’amour” me semble intéressante sans cet artifice PhotoShopesque …

  3. J’avais envie de poétiser. De déréaliser une image devenue triste.

  4. Ça gratte tout de même un peu, non ?

  5. Non, Môsieur, le pastel ne gratte pas… Il caresse, il flatte ! Que dis-je il flatte ?! Il sublime ! Lol.

  6. Je m’incline honteusement

  7. Honteusement c’est trop.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.