La solution n’est pas à la hauteur de vos rêves …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
19 Commentaires
  1. Le titre me fait penser à Jean-Christophe Victor et ses brillants exposés sur arte.
    Le photo n’a sûrement rien à voir avec ça et je ne vois pas la solution.
    Maintenant, ces volutes aux allures de dessin ont un charme indéniable.

  2. Ça ! ça me plaît vraiment, même si je ne comprends pas ce que c’est !
    Vu le commentaire, cela peut être un simple tissu un peu transparent et à la limite, on s’en fiche ! Au fait qu’est ce que c’est ??

  3. Est ce que nos rêves ont vraiment besoin de savoir…je ne pense pas.
    Là je retrouve dans cette “calligraphie” ce que j’aime dans ton univers photographique ,douceur et mystère .
    Superbe!

  4. Elle interroge énormément…un carré bien équilibré, superbe réalisation!

  5. Une composition toute en harmonies de lignes, textures, valeurs de gris, effets de volumes et d’espace par endroits; une sorte d’expressionnisme abstrait qui me va tel quel et nul besoin d’identifier le sujet!

  6. Douceur et grâce !

  7. J’ai pensé aux œuvres de Fabienne Verdier dont je vous invite à lire son livre : Passagère du silence et surtout à contempler ses tableaux et sa technique aux immenses pinceaux.

    http://fabienneverdier.com/

    Merci pour cette photo

  8. Belle photo abstraite qui arrive à dégager une émotion malgré (ou à cause ) de la légèreté du sujet. Réussite totale !

  9. Ouah! On pense gaze, tarlatane, tulle… encore que non, pas tulle, trop raides… Et tu nous parles “cartes”, nécessairement marines ou stellaires… Très beau!

  10. “Le dessous des cartes” fait référence au commentaire de Tristan dont l’avis apparaît sous mes “Courants contraires” de fin décembre, publication qui avait entrainé un certain nombre d’entre nous (et moi-même) dans des “délires” sensuels : https://www.lavieengris.com/?p=67842. C’est le même sujet (mais net) que ce jour-là … vous voilà bien avancé ! Cette matière n’est pas un tissu pour répondre à Brigitte, elle est plus grise que sur mon image et c’est avant de jeter ce qui était cassé que j’ai pris quelques photos. Donc cela peut casser et c’est une matière “froide”. Comme je le fais souvent, photo sur pied. Mais aussi, comme je le fais souvent sans pied et sans pousser la sensibilité donc une vitesse de 2 secondes à main levée d’où ce flou que m’intéresse beaucoup plus … Alors, qu’est-ce que c’est ?

  11. J’ai oublié de vous remercier de vos commentaires toujours intéressants mais aussi très sympathiques !!!

  12. Je me lance: le dessous d’une verrière avec des traces d’essuyage ?

  13. Voilà pour la matière mais sans l’essuyage …

  14. Un dessous bien inattendu, qui se casse donc, avec des “traces” dont j’ai du mal à penser qu’elles sont le fruit du hasard, …
    Du verre peint ?

  15. Un vitrail ?

  16. La fin n’est pas facile à trouver donc, il s’agit d’un saladier fait en “pâte de verre”, il a été cassé et avant d’éliminer les grands morceaux, j’en ai fait quelques photos … on est loin des rêves sensuels mais cela prouve que la sensualité (comme d’autres ressentis) peuvent être à notre portée quelque que soit le sujet …
    Encore merci de m’avoir suivi jusqu’aux bords de ma poubelle … et de vos commentaires !
    J’ai une autre photo faite dans des conditions similaires que je vous proposerai à l’occasion 🙂

  17. Bien joué !

  18. Ou comment une réalité très prosaïque peut être sublimée par la photographie! 🙂

  19. Des courbes très sensuelles en effet ….

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.