“L’île était inhabitée ; elle était toute brousse verte et sable blanc, sertie d’une eau bleue et transparente ; les cocotiers étaient rares, mais quelques-uns pourtant complétaient la brillante harmonie de couleurs en laissant pendre un éventail d’or jaune”.
R.L. Stevenson Dans les mers du Sud




Isabelle

Bonjour. Je fais de la photo depuis quelque temps et j'ai une préférence pour le N&B. J'ai besoin de progresser en regardant les photos des autres et en recevant des commentaires constructifs et bienveillants sur les miennes. Merci d'avance à vous tous.
12 Commentaires
  1. La vie n’étant pas que grise, je me suis permis la couleur avec cette phrase extraite du livre abandonné sur la table.

  2. J’aurais bien aimé, une nappe avec quelques miettes, des taches et un peu plus froissée.

  3. Moi, j’aime bien enlever les miettes avant de faire ce genre de photos. Cela donne certes une image moins vivante voire plus artificielle mais les miettes sur un livre, ce sont un peu comme ces grains de sable sur le pain d’épice sur la plage : c’est pas l’endroit … pour les grains de sable ! 🙂

  4. Cette photo évoque calme et douceur. Monsieur HR, des miettes feraient désordre !

  5. Miettes ou pas miettes … that is the question !
    Ceci dit je prends mon café sans sucre et sans petits gâteaux …
    Des miettes auraient donc été artificielles 😉

  6. Il n’y a pas beaucoup de place pour le désordre dans cette prise de vue, c’est presque le rêve…

  7. Multiples échappées à partir de cet univers sage et rangé: celui de l’image (dans l’image), de l’imaginaire apporté par le livre, du voyage par le titre du livre, de la couleur par l’extrait choisi.

  8. calme et volupté, presque un univers proustien, mais il n’y à pas de madeleine…

  9. André, j’ai peut être des problèmes avec les forces de l’ordre ?

  10. Bravo de célébrer le pouvoir d’imagination à la seule ouverture d’un livre!

  11. Merci à vous tous pour vos riches commentaires.
    J’ai eu beaucoup de plaisir à lire les histoires que vous avez imaginées à partir d’une photo relativement minimaliste.

  12. Certes, ce ne sont pas des troncs de cocotiers mais je trouve que le poster mural apporte lui aussi de la poésie dans cette compo que j’aime beaucoup.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.