Eric Boumard-Charrier

Si je photographie en chemin, je sais que j'aurais tenté une part du difficile... « Une respiration, pour moi, un mouvement presque vital, prendre une photo, un geste pourtant démocratisé, généralisé et banal aujourd’hui, sauf pour quelques uns… Des milliers de kilomètres parcourus, de reportages sociaux, à des instants de vie dans la rue, des photos et toujours ce lien à l’appareil, l’œil, une extension de mon regard, un fil tendu . J’observe, j’écoute, je laisse la place à l’instinct, ces moments magiques offerts… Jamais lécher, toujours le plus proche du naturel, de cette vérité à l’état pure…capturer l’instant ! »
11 Commentaires
  1. Cadrage et traitement sont TRES largement à mon goût!!!!Un arrêt sur image qui ne manque pas de caractère bravo 😉

  2. Belle diagonale. Belle plastique. Beau mouvement. Un peu Leni Riefensthal pour l’ambiance. Un côté nudiste du début du XX° siècle…

  3. Une photo transversale ! Entre Muybridge et … je ne sais pas quoi ! Mais c’est étonnant, comme la géométrie.

  4. Comprendre sa forme intuitive juste avant la seconde…

  5. Eh, bien oui, photo étonnante, mais je ne sais pas trop quoi dire, faudrait en voir plus … J’ai été sur ton site, mais il n’y a pas grand chose…

  6. Déséquilibre étonnant !!!
    Mais j’aime beaucoup cette composition.
    @+

  7. Ces angles droits, les bras le long du corps, tout ça est parfaitement artificiel et contre nature. Et pourtant spontané, dans le mouvement. Il y a un petit mystère qui fonctionne plutôt bien, avec en plus un certain charme, ici et ici seulement, du sépia, qui déstabilise encore un peu plus le jugement, dans la temporalité cette fois-ci. Et puis quel drôle d’horizon, qui s’arrête là où la dame arrive…

  8. Le saut s’impose naturellement, sans l’intervention du mental ni du photographe elle est directement l’expression de l’état intérieur de la dame!

  9. Un petit côté “Jacques-Henri Lartigue” bien sympathique

  10. Beau mouvement pour moi aussi, cadrage, traitement. Mais je préfère la référence à Lartigue qu’à Riefensthal 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.