14 Commentaires
  1. Très étonnant, presque abstrait, intéressant…

  2. Superbe , comme dans beaucoup de vos photos une impression d’immensité et de solitude propice à la contemplation.

    (aiment beaucoup les haïkus je me suis souvenu de celui ci )

    “La neige m’éblouit
    Sous mes pas le sol se fend
    Le froid m’envahit”

  3. En effet étonnant ces hommes fourmis sur la piste tracée par d’autres pas, la blancheur sournoise guettant le moindre faux pas…

    Si je peux me permettre, j’aurais cadré en éliminant les ombres, mais bon, ce n’est pas ma photo! 😉

  4. splendeur paisible et menaçante. Sans les ombres, moins de menace, et moins d’immensité. J’aime comme ça.

  5. Splendide fil d’ariane que suivent ces alpinistes !

  6. incroyable! ces ombres donnent l’impression d’un grand vide dessous! incroyable! j’adore

  7. je découvre cette image ce matin, et quelle image 🙂

    Un doute cependant sur la crevasse à gauche, qui est peut être de trop…

  8. Très forte impression.
    Je suis tout de même dubitatif sur le traitement des ombres à droite qui coupent l’image.
    J’aurai pris le parti de laisser un peu de détail dans celles-ci.

  9. Etonnant c’est aussi le mot qui m’est venu en regardant cette image, “on est bien peu de chose ” face à cette immensité, 2 silhouettes sur le fil.

  10. A la limite de l’abstrait. Belle immensité…

  11. L’immensité et la menace qui en découle

  12. Superbe! J’aime beaucoup ce duo de funambules, tel quel. Je garde les ombres, pour l’espace, la menace et le but à atteindre, la crevasse pour les obstacles à franchir…
    Et pour une autre photo, je ne garde que les silhouettes et la trace, pour la traversée diagonale d’un grand carré blanc…

  13. Merci pour tous ces commentaires. C’est une photo que j’aime particulièrement car il est assez rare que des aiguilles de 4000 se projettent en ombre sur un glacier… Après le hasard a fait que cette cordée est apparue dans mon viseur…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.