Coiffure RUFFIN, 2eme rue du marché, n°12- Saint François-Guadeloupe-France

Voici une autre prise de  vue, plus large et couleur (éphémère transgression…) à la demande générale de Flo et bernard…;)

retour à la version première…




19 Commentaires
  1. Solong, Coiffeur d’oiseaux, les paroles de Dionysos ?
    Je vais attendre patiemment et avec curiosité les explications 😉

    Dans la boîte en carton ?
    Malheureusement l’on ne peut pas agrandir les photos sur LVEG

  2. Pas de nouvelles des oiseaux partis du paysage de Philippe?

  3. Coiffeur d’oiseaux ?

  4. Les petits métiers se perdent… J’aime bien cette photo, cet étalage d’objets. Il y a un petit coté photo reportage américain des années 50.

  5. Très sympa, belle scène, bel instantané, qui ne manque pas de vie!

  6. le coiffeur s’est absenté depuis bien longtemps maintenant ! 😉

  7. Le coiffé ( l’oiseau..) s’était envolé… pardon pour cette réponse tardive..
    Donc “coiffeur d’oiseaux”? juste une association de mots, d’idées, la chanson et l’univers de Dionysos en tête en effet.. débrouillez vous avec ça… 😉
    et non Bernard, pas une boite en carton, un zigouilleur à staphylocoques hight tech, un stérilisateur germicide, c’est écrit dessus… 😉
    j’ai beaucoup aimé ce moment passé chez ce coiffeur repéré la veille devant sa boutique , impeccable dans sa blouse blanche. “Coiffure Ruffin, tableaux à vendre.” annonce l’enseigne… L’endroit est vétuste, vue panoramique au grès de la coupe, quand le fauteuil tourne pour permettre à l’artiste au rasoir de profiter de la lumière qui entre par la porte… murs constellés de vielles affiches annonçant les tarifs2006, l’ephéméride 93, ventant la technologie novatrice d’une Motobécane… et de curieuses peintures sur verre où se côtoyaient Peter pan, un groupe de rock, un porte avions… Nous avons peu parlé… de la météo (de la neige..). Gestes surs et savoir faire… loin des capilliculteurs visagistes que décrit Desproges… c’est ce dépaysement là, cet anachronisme, la matière des outils, le visage de cet homme, ce beau désordre au mur que j’ai tenté de saisir… le petit oiseau est sorti… 😉

  8. … et Merci à tous, à insensatez et Hien notamment d’avoir aussi commenté la photo…;) Annierita! cela faisait longtemps! à quand votre prochain post?…

  9. Ce coiffeur me fait beaucoup penser aux boutiques de coiffeur – pour hommes – ( il n’y en a pas pour femmes de ce genre ) en Inde.
    Quant à de nouveaux posts … merci de me poser cette question, Solong, d’une part je suis loin de Delhi, et d’autre part, je suis en panne d’appareil photo, mais ça , ça ne va pas durer. Je suis à la recherche d’un reflex numérique et je suis preneur pour tous conseils en la matière !

  10. Solong
    après une description aussi enjôleuse tu ne peux pas nous laisser choir ! il faut que tu envoies le reste de la boutique !
    En tous cas cela avait l’air de te faire marrer et l’oiseau ne semble pas avoir été plumé.

    Je voulais il y a quelques jours envoyer un intérieur crêtois avec la carabine du papy, mais çà ne me paraît intéressant qu’en couleurs… alors j’attends philippe ! 😉

  11. j’attendais ton explication, solong..
    Tu sais combien j’aime le n&b, et bien ici, pour cette photo, j’aurais eu envie de la voir en couleur, peut-être pour mieux capter ce fouillis exotique 😉

  12. Voici un autre point de vue, Couleur pour Flo, un peu désaturé car je trouve que ça lui va mieux ainsi.., plus large pour Bernard… faite moi signe quand aperçu, je reviendrais à la version initiale, que j’aime en N&B…
    @ annierita: c’est drôle, Monsieur Ruffin se prénomme Bahadour, et je lui suppose des origines indiennes (d’Inde, pas de celui qu’on trouve dans la chanson de Dionysos..). Le poids des racines?…

  13. Bahadour, c’est effectivement un prénom indien, en tous cas que l’on trouve en Inde. Le poids des racines ? ou de circonstances économiques ?
    (je ne connais pas Dionysos ….)
    Quant à la photo, je l’aime bien en noir et blanc, même si c’est pas la même !

  14. Solong, VU !

    Je ne vois pas trop l’intérêt du désaturé, mais c’est toi qui pilote 😉
    Il y a des pubs pour des coiffures d’enfer !!
    Laquelle as-tu choisie ?
    Pour épiler les joues et le lobe des oreilles, as-tu eu le coup de l’élastique doublé-roulé ?

  15. @ bernard: Le désaturé pour cette ambiance désuète, un coté photo vieillie
    J’ai opté pour la coiffure de Steeve pectoral… Enfin, j’ai dix ans, pas encore de poil aux joues et aux oreilles… 😉
    @Annierita: je regrette de n’en savoir plus. Je lui ai promis de lui envoyer les clichés… une correspondance à venir qui sait?
    Dionysos, une écriture, des musiciens, un univers…

  16. J’aime beaucoup ce que vous faites Solong, mais franchement je commence à trouver ça très lourd la couleur sur LVEG.

  17. Gimili:
    merci…
    et vous avez raison, j’aurai du me débrouiller à fournir un lien ou autre… hors sujet ici, revenons à la vie en gris qu’on aime…. 😉

  18. …évidement celle ci est plus éloquente quand a la fonction du lieu (et du bonhomme!)
    Pour l’autre c’est la fiche de tarif et la carte de l’ile accrochées au mur qui m’ont mis sur la voie.

  19. En 2009, cette fiche des tarifs 2006 avait un charme fou…
    Merci pour ces passages 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.