philippe | photofloue

Animateur de photofloue.net et lavieengris.com. Créateur de Réponses Photo. Collaborateur régulier de Réponses Photo et Sciences & Vie Photo.
12 Commentaires
  1. Un paysage qui ne tient qu’à un fil… délicat équilibre…

  2. Du Baudelaire:
    “Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle”…

    Trop gris pour moi !!!

  3. Pour moi c’est une vraie ambiance de temps de neige en hiver.

  4. Où sont les oiseaux? Je croyais qu’ils avaient quitté ce fil pour aller chez le coiffeur de solong.Mais ils n’y sont pas. L’atlantique c’est grand à traverser.Je suis inquiet.

  5. Lourd et gris, la réalité hivernale de certaines contrées.
    La ligne électrique apporte une note d’optimisme.

  6. Bien fait et composé, mais le tirage est un peu trop gris plombé

  7. Allo, ici la Vie En Gris à vous la terre ! 😉

  8. Oui, je trouve un petit peu dommage également le manque de contrastes. Tout est un peu trop écrasé par le “couvercle”. Le sujet est intéressant cependant, ce vide hivernal…

  9. philippe, contrairement aux autres, j’ai l’impression que tu as voulu joué avec le côté sombre, ce sentiment de disparition de la lumière.. je crois que si c’est dans ce sens là que tu as présenté ta photo, je serais allée encore plus loin, et aurais joué presque la nuit.Par contre j’aurais ajouté une “larme” de jaune pour la rendre plus lumineuse, même dans le cas où tu ne veux pas modifier sa densité.
    j’aime cette composition silencieuse..

  10. Je la trouve trop grise et ce qui aurait pu être très fort, très estampe, est pour moi un peu plat, même si aujourd’hui nous avons eu une lumière approchante en fin de journée.
    De fait je rejoins globalement le com de Flo.
    .
    .
    .
    .
    PS. Philippe, où en es-tu de la réflexion sur “la vie en couleurs” ?
    merci

  11. Voici une version suite à vos diverses remarques : work in progress

    N.B. Attention à l’impact du fond de couleur…

    P.S. Bernard, je cogite 😉

  12. La version couleur est vraiment beaucoup mieux pour moi et elle rend bien cette atmosphère entre-deux neiges.

    Au-delà de l’impact évident de la couleur, tu l’as aussi éclaircie, car je ne vois plus de turbulences nuageuses et la ligne d’horizon est plus lisible.

    Je dirais presque que le ressenti en est plus serein 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.