M.RVR

Jeune photographe vieillissant
12 Commentaires
  1. Angle de prise de vue très intéressant et qui justifie le titre.

  2. En publiant cette photo, j’ai pensé à toi Estienne et à ce quez tu disais dans nos échanges sur la Photo. Nos manières de procéder sont en effet vraiment différentes.
    Quand j’ai déclenché, je ne savais pas trop ce ce que ça allait donner. Après l’avoir enregistrée, je n’étais pas très satisfait de cette série. Et puis, plusieurs jours plus tard, nouvelle vision et j’ai trouvé qu’il y avait peut être quelque chose et j’ai même fini par me décider pour un carré avec le personnage dans le coin en bas et son regard tourné vers le ciel.
    Un long processus et le plaisir tout à la fin.

  3. Du plaisir à faire et du plaisir pris à regarder ce métalleu qui prend de la hauteur.

  4. @ M.RVR : Il y a des photos que je sais “bonnes” avant presque la prise de vue et d’autres où, comme toi, je découvre le potentiel sur l’écran de l’ordi. Quelques fois, il faut du temps pour “lire” la prise de vue et en tirer quelque chose de bien, ce n’est pas anormal compte tenu de la différence entre ce que nous voyons et ce qu’enregistre l’appareil.

  5. Matou, c’est toi qui m’a poussé à prendre mon appareil ce jour là. Donc cette photo te revient un peu.
    Estienne, c’est vrai et les circonstances jouent un grand rôle. il y a une différence entre les scènes d’action et les scènes plus posées.

  6. Il aurait été dommage de ne pas retenir cette image dont le recadrage est pertinent. XCR

  7. Merci Xavier
    MRVR

  8. Suite le 7 mars ?

  9. A Tours, 4 manifs convergentes, l’embarras du choix pour les photos. Un drone pourrait être utile.

  10. Non, le drone écrase le sujet alors que le point de vue dans le cortège le transcende.

  11. Bon, pas de drone alors.

  12. Actuellement le gouvernant regarde vers le bas dans un mélange de mépris et de dédain, tandis que le gouverné regarde vers le haut dans un mélange de colère et d’abattement. Le drone appartient au monde du haut : il écrase le sujet. Le photographe appartient au monde du bas : il le transcende. Ai-je bien traduit Estienne ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.