Estienne étant à l’honneur ce WE, faisons-lui plaisir, mais avec un carré qui prend ses aises…




Matoufilou

« L'une des déchirures propres à la poésie », c'est que, « ce qui est devant moi, au moment où je le dis, il faut justement qu'il ne soit plus. Les objets soumis à l'épreuve du poème, pour pouvoir briller d'un vif éclat, doivent cesser d'être ce qu'ils sont pour devenir langage. » Avec ce paradoxe que « dans le même temps le langage les sauve et les porte à leur être. » (Fabrice Midal, Pourquoi la poésie ? L'Héritage d'Orphée, Pocket, 2010). Lisant cela, je songe également à la photo, où c'est le même principe : ce qui a été pris en photo (l'objet de la prise de vue) n'est déjà plus, est devenu langage. Et cependant c'est par ce langage qu'il existe, et qu'il prend éventuellement une existence nouvelle, devient, pour reprendre une expression désormais galvaudée, une réalité « augmentée ». Ce paradoxe confirme le cousinage (à mes yeux du moins) de la photo et de la poésie. La « déchirure » propre à la photo, c'est qu'elle ne fait exister son objet qu'en le faisant disparaître.
13 Commentaires
  1. très jolie chemin creux…. peut-être un vrai carré ou un léger décalage vers la gauche?

  2. De l’autre côté du miroir ?
    MRVR

  3. Une très belle image de chemin creux et qui s’exprime bien dans ce format. J’essaierai bien quand même un carré avec le chemin légèrement décalé sur la gauche ou un format plus panoramique mais c’est moins évident …

  4. Pour être franc, Estienne, je voulais te rendre hommage par un beau carré “à la Estienne”, mais, après essai, j’ai trouvé la vue beaucoup moins efficace qu’ainsi, où le rythme du chemin descendant se trouve accentué par la partie droite. Avec le carré, le chemin perdait de sa dynamique. Quant au format panoramique, que j’aime beaucoup, il n’allait pas non plus : on perdait les branches du haut et la force de ce bosquet de gauche qui vient rejoindre la haie de droite pour amplifier l’effet tunnel. Bref, c’est dans ce format que cette vue m’a semblé s’exprimer le mieux.

  5. Et tu es le mieux placé pour en juger !

  6. Contrairement à mes affirmations précédentes, je pense qu’un format ovale aurait bien été adapté à l’ouverture mystérieuse qui fait le charme de cette photo.
    Ha, ha, ha!
    MRVR

  7. Je ne sais pas faire, mais pourquoi pas ? Merci pour l’idée RV, je vais y songer.
    MTFL

  8. A défaut d’un format ovale, un vignettage un peu sérieux donnerait un effet du même ordre …

  9. Ma proposition n’était pas forcément à prendre au sérieux.
    Mais c’est vrai qu’on peut imaginer plusieurs traitements de ce boyau végétal.
    MRVR

  10. J’ai essayé le vignetage pour moi, et effectivement le résultat est sympa. Impression d’une sortie de rêve difficile. Merci à vous pour vos com.

  11. Une belle invitation !

  12. On veut voir Matou !

  13. Non, RV, merci, mais elle est pour moi.
    Je vais proposer autre chose. Un peu de chaleur humaine, la plus belle des énergies renouvelables.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.