La boutique de lingerie de la Salizzada San Lio




blagapart

longue histoire...
5 Commentaires
  1. Une photographie de haute volée. Je suis sur le “cul”…

  2. “Venise, ville exquise” comme le chantait Charles Trénet.

  3. J’aurai bien vu des cadrages un peu plus serrés sur certaines lignes de courbe qui marquent bien le relief comme sur toutes bonnes cartes d’état-major !!! … Tes vallées, tes sillons et tes mystérieuse plaines …

  4. Bien ficelée ( je parle de la photo)

  5. @Estienne : c’est la vitrine qui m’a attiré le regard ! Mais j’aime bien les cartes d’état-major.
    Merci à tous.
    PS: en fait, la boutique est surtout une mercerie. Les autochtones viennent y acheter des boutons ou du galon. Les touristes font tourner la boutique en achetant des tenues pour le soir (?).

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.