Grains de sel

Amateur de photographie et plus particulièrement argentique depuis 2010.
15 Commentaires
  1. Je pense aux films de Abel Fiona, Gordon Bruno Romy et Philippe Martz et leurs belges histoires.
    Cadrage et traitement nickel à mon avis.

  2. Un minimalisme très bien construit… Et le tirage doit valoir le coup d’oeil.

  3. un très beau tirage

  4. Merci pour vos passages 🙂

    En ce qui concerne le tirage je ne sais pas encore j’ai exposé le plan film ce matin, développé et scanné dans la foulée.

  5. Il ne fallait pas oublier “les cales”!! 😉

  6. Une composition de carré sans le carré … je crois que c’est cela qui me gêne. La caravane sensiblement centrée de même que l’horizon, ce qui n’est pas inhabituel dans un carré est dérangeant ici. Mais une belle gamme de gris très doux qui évoque une possibilité de très beau tirage !

  7. Joli jeu de mots Loïs, tu es du coin ?

    Décidément Estienne je perturbe tes habitudes avec ces deux dernières photos !

    Je suis d’accord avec toi pour le centrage de la baraque sur l’axe horizontal mais ni l’horizon (ligne qui sépare le ciel de la terre) ni la baraque ne sont centrés sur l’axe vertical et c’est cette diagonale formée par le câble au sol que je voulais assez longue qui a induit ce placement dans le cadre.

    J’ai essayé de placer la baraque plus à gauche mais l’équilibre (enfin ce que j’en percevais parce que tout ça est personnel) n’y était plus. Je viens de scanner un second plan film de la même sortie avec une belle ligne de nuages tout en diagonale qui rend le tout plus dynamique je trouve. Je pense conserver cette seconde version.

    Merci pour ton retour détaillé (comme à ton habitude) qui me permet de réfléchir sur mes choix et d’aller tenter d’autres choses !

  8. bonjour,

    Personnellement, je suis plus aimant de la composition que du traitement…

    Plus de clarté, plus de contraste. Peut-être parce que c’est ma tendance actuelle ?

    Très belle photo avec ce câble qui guide la lecture; la perspective de la baraque…

    En découvrant la photo, j’ai pensé au film le P’tit Quinquin, va savoir.

  9. J’aime beaucoup les ambiances du coin que Dumont arrive à montrer dans ses films. Même si le trait est exagéré il y a une toujours une part de vérité.

    Pour le traitement c’est sûr que ça pourrait être plus costaud mais comme tu le dis, on a tous notre petite préférence dans ce domaine 🙂

    Merci pour ton passage Casa !

  10. Dans les références de cinéma, avec cette baraque à frites, surtout ne pas oublier le “Henri” de Yolande Moreau.

  11. Pour les frites, suivez le fil. L’horizon viendra tout seul, avec le sel. Quels délices nous promet cette baraque fermée!

  12. Une forte présence malgré la fermeture.

  13. Bonjour,

    Juste, puisque votre photo nous fait aussi évoquer d’autres images. Je ne voudrais pas manquer alors le photographe Samuel Bolendorff et plus particulièrement la série parue dans le Monde :

    La Parade.

    (C’est l’histoire de Cloclo n°18, majorette, de Jonathan, adepte de tuning, de Freddy, éleveur de coqs de combats et de Gros Bleu, le pigeon voyageur, qui au rythme de l’harmonie de Oignies et sous le regard bienveillant des géants, vivent leurs passions héritées des traditions ouvrières du Nord.)

    http://www.samuel-bollendorff.com/fr/la-parade/

    Voila, bon we à vous.

  14. Merci Casa pour cette communication.

  15. Oui très intéressants vos partages ! Je ne manquerai de les regarder pendant les vacances 🙂

    @François : merci pour ta lecture.

    @Jean : Bizarre qu’il y ait des lieux comme ça qui donne cette sensation.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.