Abri insolé au bout de la nuit,
révélé au point du jour.
Luminations.



hervé

Le réel émeut
8 Commentaires
  1. Vos fonds de brume confondent les distances, et ce petit chemin serpentant dans la pierraille paraît soudain comme une route cruciale.
    Le dôme ajoute sa note cocasse, mais est-ce bien nécessaire ?
    😉

  2. sympa cette atmosphère, on se croirait sur la Lune à regarder la Terre. je trouve au contraire que c’est la toile de tente qui donne toute la mesure de cette solitude et au moins pas de problèmes de voisinage dans ce camping . 😉

  3. Je suis allé sur votre blog: vraiment très bien. De beaux cadrages et de splendides noirs!!
    Jacques

  4. Laquelle de la lune ou de la terre est le miroir e l’autre? Super!

  5. Il y a quelque chose qui m’accroche mais rien de bien précis, comme si je n’avais pas trouvé l’équilibre 😉

    Peut-être un format carré et la tente moins blanche, plus fondus tout en restant présente ?

    De grands frissons comme toujours sur certaines photos du site …”Le matin” et le minaret en fond de la voûte ****

  6. Elégant ping pong métaphysique.

  7. Belle image, je serais curieux de la voir selon le traitement proposé par Bernard en assombrissant quelque peu la tente.

  8. Merci à tous de vos commentaires,
    pour l’ambiance du moment le soleil venait d’apparaitre (voir ici) et en me retournant, j’ai aperçu la tente éclairée par ses premiers rayons, instant fugace s’il y en a. Une minute sépare les deux images.
    @Henri: “Allo la terre” ! 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.