J’espère que vous aurez apprécié cette série, je la continuerai sur mon blog.
D’autres séries sur l’Inde suivront. C’est toujours un plaisir d’avoir vos avis, vos remarques.
Merci à vous.




5 Commentaires
  1. Le portrait est très classique. Artisan devant son échoppe.
    J’ai regardé ce que vous faites sur Paris dans votre blog. C’est très curieux parce que sur vos photos parisiennes, il y a beaucoup de mouvement, alors que sur vos photos indiennes, beaucoup moins.

  2. Il y a tout son univers derrière cet homme, pourquoi ne pas avoir fait un portrait de lui au travail?
    Il y aurait plus de mouvement! dixit alain-michel 😉

  3. Alain-Michel, Irene, le portrait est classique mais il est spontane. Ce que je cherche dans ses portraits de rues c’est le naturel et la spontaneite des gens. Je les aime de front, face a l’objectif comme dans un dialogue. Dans cette photo, l’homme est fier, il pose, il est dans son element, il communique avec son regard, sa posture, les bras croises, fixe et solide comme un roc. J’aurai pu le prendre en train de travailler mais il aurait alors ete l’objet d’une autre serie visible sur mon blog, Labour men.
    J’ai essaye de poster des portraits melant diverses attitudes, divers sentiments, celui ci me plaisait pour conclure la serie ici, comme un point d’exclamation ou un point d’honneur.
    Enfin, concernant le mouvement, il y en a beaucoup en Inde, et certainement plus qu’a Paris, mais pour ces portraits de rues, je souhaitais capter la fixite, la confrontation, le dialogue, l’echange direct entre les gens et moi.
    Merci de votre attention et a bientot.

  4. Benjamin, j’adhère totalement à ton parti-pris. Frontal, factuel, sobre. Beau portrait, humain et authentique.

  5. Commentaire précédent, bis. J’aime la simplicité de cette photo.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.