Arnaud Bouteloup

Photographe amateur, Une expo en 2007, ce n'est qu'un début. Cherche à rejoindre un collectif qui me fasse avancer. J'ai restauré et fait connaître un important fond de photo de la guerre de 14-18, prises par le Dr Frantz Adam
19 Commentaires
  1. Photo impressionnante de construction, avec cette arête de la paroi qui vient fendre la photographie et la diffracte. Ce ne sont plus, comme dans la dernière photo d’Irène postée sur LVEG, les poissons qui sont pris au piège de l’aquarium, mais les humains qui semblent prisonniers de ce labyrinthe. L’adulte a une silhouette de militaire prussien, ce qui renforce encore l’impression d’égarement spatiotemporel. Une photo mystérieuse qui déclenche l’imaginaire.

  2. Vraiment superbe!

  3. Très beau, j’aime bien ce ciel, comme une chape de plomb, qui accentue l’impression d’enfermement .Est- ce une sculpture de Richard Serra ? Ou ?

  4. chez moi c’est un peu gris, pas grave c’est une super photo…;-)

  5. Labyrinthe étonnant, j’aime beaucoup, mais cela ne vaut pas le coup de se cramer les ailes avec ce ciel menaçant, espérant que le Minotaure ne va pas surgir…

  6. Sculpture de Richard Serra ?
    Excellente mise en scène du labyrinthe.

  7. Concave, convexe? Mis du temps à réaliser qu’il n’y avait qu’une seule photo. j’aurais immédiatement cru à une juxtaposition de deux… Le vide et la déambulation dans des sites abstraits, d’où l’on évacue radicalement tout ce qui pourrait paraître “naturel”, c’est la nouvelle donne de toute une part de l’art contemporain dont le but aujourd’hui semble être avant tout de révéler l’espace. On comprend vite qu’entre ciel et terre, l’homme est juste pris en sandwich… pauvre hamburger…

  8. Sympa les commentaires …
    C’était aux Tuileries, bien sûr Serra.

  9. J’aime ta photo car elle rend bien l’ambiance dégagé par cette gigantesque sculpture misant sur l’équilibre/déséquilibre visuel (comme toujours chez Richard Serra – Tuilleries ) pour y être passé également.

  10. Intéressant aussi le déséquilibre que tu as créé en inversant les densités sol/ciel… un léger manque de matière sur le sol malgré tout 😉

  11. idem les autres. J’ajouterais que pour moi la présence de ces arbres y est très importante: quelque chose au delà du labyrinthe, qui pose l’enjeu d’en sortir…

  12. Merci à B.LVQ pour la référence à la video, qui permet de mieux percevoir l’art de créer un labyrinthe en deux courbes. L’art de se perdre entre deux courbes. Le “in situ ” de Richard Serra qui consiste à masquer ce que d’ordinaire on vient chercher dans un parc – les arbres – crée une sorte d’Avant le parc… la Tabula Rasa du parc… ou plus trivialement, une sorte de Foire du trône version contemporaine… L’angle de prise de vue qui englobe l’intérieur et l’extérieur de la courbe surajoute une autre proposition , une mise à plat de l’espace, définitivement sans repère. Intéressant.

  13. Très beau coup d’oeil pour cette bonne photo

  14. Belle composition et beau travail sur la lumière.

  15. Quelque chose d’oppressant dans cette image. C’est très beau en tout cas.

  16. Trés impressionnant. Trés belle construction et effectivement assez oppressant. Peut-être encore plus fort avec quelqu’un à droite…

  17. Merci pour cette belle image.
    Grand fan de Serra, cette image me confond…
    et merci à Solong qui a su exprimer ou imager mon trouble devant les arbres au fond, dont je ne savais pas quoi penser…
    De retour de Bilbao où une très belle série d’œuvres de Serra sont exposées au musée Guggenheim je suis d’autant plus heureux de voir une si belle image, que j’ai été décu des miennes faites là bas….
    Alors encore merci! et Bravo!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.