35 Commentaires
  1. Dingue ! je crois la reconnaître (elle me sert un café-croissant le matin, du côté de l’avenue Albert; possible ?) En tout cas, jolies tonalités et portrait original…

  2. Oui Christian! Je l’ai suppliée de poser une minute pour moi, cela faisait un moment que j’avais envie de faire son portrait…
    Il y avait un des ces grands frigos noirs qui m’a servi de fond.
    On peut la voir de face sur mon blog…

  3. Voilà voilà ! C’est vrai, les foulards qu’elle a toujours dans les cheveux ont une ‘touche’ assez extra (mais la couleur est un ‘plus’, en réalité).
    Bon, on se verra peut-être un jour au ‘bar du matin’, où nous pourrons monter l’antenne bruxelloise de LVEG ! – j’y viens tôt, avec mon inséparable chienne.. 😉

  4. Elle l’a, ce je n’sais quoi… un petit coté Johannes Vermeer ?

  5. Moi j’y vais en fin d’après-midi, avec mon inséparable compagnon! 😉
    Je pense que nous ne sommes pas les seuls bruxellois ici. Alors pourquoi pas, on pourrait monter une antenne LVEG au Bar du matin!
    Au plaisir de te rencontrer…

  6. Elle m’inspire, oui, un côté très pictural, son teint, sa coiffure et son allure…
    Vermeer, bien vu!
    Il y a d’ailleurs une autre femme qui fréquente ce lieu qui ferait un modèle extraordinaire, dans le style” Hélène Fourment”… Mais je n’ai pas encore osé l’aborder!

  7. Je comprends les conditions d’une photographie d’urgence, mais je ne comprends pas trop ce portrait pris de profil comme une photographie d’identité judiciaire, et avec un éclairage venant de dos 😉

  8. portrait original, c’est sûr.pas d’éléments parasites, on ne voit que l’essentiel.
    le cadrage est plus que bien,
    non, ce n’est pas une photo de police mais cela rappelle plutôt les peintres flamands.

  9. C’est justement la subtile découpe du profil, la lumière telle qu’elle est et la douceur des gris qui en font une réussite à mon sens. J’aime particulièrement le drapé du foulard, la lumière dans les cheveux. J’aurais en revanche peut être cherché à atténuer les éléments clairs de la veste, en avant notamment, pour les perdre dans le noir… “La jeune fille au piercing”, pourquoi pas…

  10. bravo pour ce profil imparfait, classique, et cette coiffure au beau drapé..
    par contre, je suis très gênée par sa veste qui m’a tout l’air d’être une veste de jogging..
    tu choisis aussi un cadrage classique, un fond uniforme classique aussi.. et patatras à cause de cette veste.

  11. J’aime bien même en veste de jogging c’est sur qu’avec une robe fleurit printanière ce serait plus chic mais ça caille en ce moment.

  12. Un petit air de Vermeer qui lui donne un charme un peu désuet.

  13. Cela me fait penser aux portraits d’August Sander.
    Irène, ce portrait de profil, c’est un “défaut” professionnel, pour le couvre chef 😉 .
    Très réussi, très beau.

  14. Si le bandeau fait penser à Vermeer, je trouve que le jogging donne paradoxalement au portrait un petit plus bienvenu d’intemporalité (un peu comme dans certains portraits de Rineke Dijkstra).

  15. Merci à tous!
    @Flo, je suis étonnée par ta remarque, cette jeune femme porte un vêtement d’aujourd’hui, elle porte aussi un piercing, et c’est justement son aspect actuel et intemporel (comme l’a soulevé très justement Patrick) que je donne à voir…
    Mais je pense que tu avais encore en tête mes autoportraits sépia, où là j’ai volontairement donné un aspect de cliché ancien… 😉

  16. non, je pense qu’il était trop tard.. et en le regardant à nouveau je trouve effectivement que Patrick a raison 😉

  17. Bien sûr que Patrick a raison pour l’intemporalité, mais c’est la pose fortement anthropométrique et du coup son regard paraissant absent qui me gêne beaucoup.

  18. Est-ce vraiment le regard qui nous attire ici ?

  19. Bernard, je ne sais que te répondre; en effet, ici il ne s’agit pas du regard.
    N’y a-t-il donc rien d’autre qui ait retenu ton regard? Et puis, ce n’est pas parce qu’on prend quelqu’un de profil que cela en fait une photo d’identité ou pose anthropométrique! 😉

  20. Idem Flo G sur le regard.
    Quand j’ai vu cette photo, j’ai immédiatement pensé à la jeune fille à la perle,
    peut être à cause du foulard, mais aussi du profil, bien que dans la toile de Vermeer, le regard est important et de trois quart 😉

  21. Je ne sais ps si c’est Vermeer ou pas mais j’adore. Oui la pose est anthropométrique, et alors ? c’est une forme de construction.
    Pour la tenue on reconnait clairement ce que les “spécialistes” appellent les sheppers (ou punk à chien), bref la population qui fréquente les free party et est un peu roots : d’où le foulard, la veste de survêt’ et les dreadlocks qui dépassent.
    Et tout de suite ça fait moins Vermeer 😉

  22. j’aime énormément, un côté Vermeer des temps modernes!

  23. Irène je comprends bien que tu ne sais quoi me répondre, moi-même j’ai du mal à définir ce qui me gêne.
    Ce n’est pas le regard ici qui est important pour vous ? Mais pour moi j’ai du mal à passer outre car c’est un élément capital qui définit une personne ou qui fait vibrer une photo.

    Tu veux montrer une ambiance, un état d’esprit, une attitude, un profil (sociologique), l’appartenance à une famille ?
    Je pense percevoir ce qui t’intéresse chez elle et qui pourrait m’intéresser aussi, mais à cause de la technique employée ici çà ne fonctionne pas pour moi (une prochaine fois peut-être) car je trouve qu’il lui manque une âme, trop photographiée figée de profil avec l’éclairage qui lui tape dans la nuque.

    En tous cas je te remercie d’avoir pris du temps pour échanger, ce qui n’est pas trop ta tasse de thé 😉

  24. tu ne vivres jamais, Bernard, en regardant la nuque de quelqu’un ?

  25. pardon: tu ne “vibres”…

  26. Moi j’aime beaucoup !
    Justement ce parti-pris de profil, car quel profil !
    J’ai juste un petit regret du personnage trop centré, j’aurais aimé plus de fond sombre devant elle, elle se cogne un peu le nez sur le bord gauche, et moins de fond clair à droite qui attire trop le regard et n’amène rien d’intéressant.
    Belle lumière, très beau traitement, bravo !

  27. Comment sais-tu Flo ?
    Je ne peux pas tout te raconter

    Bon apparemment je suis celui qui sera passé à côté pour celle-ci.

    (J’ai photographié un certain nombre de nuques aux cheveux relevés en chignon sauvage, avec de petites mèches qui redescendent sur la nuque et ce n’est pas évident de “trouver” celle qui va faire vibrer)

  28. Merci Flo d’avoir tendu la perche, mais Bernard n’est pas sensible à la nuque de cette jeune femme!
    Bernard, décidément on ne sera jamais sur la même longueur d’onde, il te faut des chignons à la BB et même là c’est pas joué! 😉
    Merci Yvap, tu as raison en ce qui concerne le fond à droite, j’ai déjà amélioré, au départ c’était encore plus clair, mais il ne fallait pas de ternir les bouts de ses dreadlocks…

  29. @ Solong,
    En effet, une photo qui a beaucoup de qualités, j’aime bien l’évocation, les deux personnages, mais la nuque est trop massive à mon goût, on dirait un arbre… 😉

  30. Solong, sans parler d’un arbre, je suis assez d’accord avec Irène concernant la nuque.

    En tous cas tu m’as permis de découvrir Mona Kuhn qui possède un cœur d’une remarquable qualité, sensibilité, tendresse, légèreté !
    merci

  31. parfois pas besoin de mots juste une image pour provoquer la parole

  32. Eh, oui tévi, ou encore silence et soupir… 😉

  33. Elémentaire mon cher Watson! 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.