Quartier Saint-Bruno, Grenoble. Hier.




remi o.

Focus sur les foules, les gens, le mouvement et les histoires courtes ou éternelles. je ne me cache jamais. Je me fais rarement remarquer. On ne bouge plus.
17 Commentaires
  1. D’abord je n’ai pas compris, et ensuite…excellent !

  2. Tout pareil, au début on ce dit “késsesé ?” et ensuite on comprend. Bien joué ! 😉

  3. Bonjour

    Superbe surprise sur prise.

    Alain

  4. Idem. Il faut insister pour comprendre ce qu’il y a dans ce dortoir. Bien vu.

  5. D’abord je n’ai pas compris comme David T; L’OliV; ChristianF ,mais ensuite on comprend mieux ,meme le titre est bien trouvé! c’est top….
    excellent

  6. Comme mes prédécesseurs, je n’ai pas tout de suite compris…le plaisir à regarder cette image en est d’autant plus fort!

  7. Je trouvais effectivement la scène étrangement poétique. Merci la neige & merci pour vos commentaires !

  8. moi aussi j’aime beaucoup..une belle idée 😉

  9. Vraiment bien joué.

  10. rien à ajouter sauf: joyeux Noel 😉

  11. Pareil pour moi, elle n’est pas “lisible” au premier coup d’oeil. Puis on distingue ce qui se passe, et on se dit que c’est une belle idée

  12. J’aime bcp également.

  13. Je l’avais complètement zappée celle-ci et pourtant elle me plaît totalement, j’aurais bien aimé l’engranger dans ma besace.

    Elle paraît simple et presque banale, mais dénote un superbe coup d’œil, une belle vision d’ensemble et une belle profondeur dans la photo.
    Pour une fois je trouve que la petite touche de vignettage en rajoute juste ce qu’il faut pour recentrer le regard et ne pas se perdre dans le blanc du premier plan.

    Le titre est parfaitement en adéquation et jubilatoire (!), dortoir – alignement des lits – drapés !

    On pourrait mettre en parallèle cette photo avec certains grand maîtres du noir et blanc des années 50.

  14. Bien d’accord avec tout ce qui à déjà été dit, c’est très bien réussi(je confirme!)

  15. Encore merci.
    Cela confirme que le meilleur appareil photo, c’est bien celui que l’on a sur soi.
    En l’occurence, mon iPhone de première génération (à l’optique plus proche d’un Holga foutraque que de celles de mon Nikon…)

  16. C’est pas une blague ?cette photo est prise
    avec ton iPhone?

  17. Oui je confirme.
    Évidemment je ne ferais jamais un tirage 40×60 de cette photo mais j’aime bien le côté Polaroïd du truc. J’en ai d’ailleurs toute une galerie ici

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *