8 Commentaires
  1. Bel effort du cavalier et de sa monture. Le traitement est bien réussi mais je trouve la photo trop figée. Il me manque une sensation de mouvement. Le cadrage pourrait encore être plus “serré” sur la tête du cheval et son cavalier pour concentrer l’effet.

  2. Pas faux, c’est arrêté en plein mouvement, mais c’est ce que je voulais, figer le cavalier et le cheval, j’ai pris une priorité vitesse à 1/500e. Du coup, ça atténue le filé de vitesse. Pour le cadrage, c’est à débattre: celui-ci est déjà un peu trop serré à mon goût

  3. Je suis effectivement obnubilé par les têtes du jockey et du cheval, et plus encore par les yeux du cheval, si exhorbité qu’on peut se demander si la bestiole est dans son état normal…
    Bref, une photo parlante.

  4. Gêné par le côté figé du cavalier et du cheval, elle ne me parle pas de vitesse ou peut-être d’effort elle ne fait que les évoquer par le filé de l’arrière plan.

    Le cadrage, pour moi, trop ou pas assez serré, bizarre ces moignons de pattes.

  5. Fasciné par la côté figé du cavalier et du cheval..
    Voilà une photo qui a du caractère et qui va, pour les mêmes raisons, plaire aux uns et déplaire aux autres.
    Moi je la trouve super (un rendu de l’effort et de la vitesse, figés certes, mais renouvelant ce genre de photos en nous évitant le sempiternel flou-filé) !

  6. Ce qui fait la photo, c’est justement qu’elle soit hyper-figée !

  7. elle a quelque chose qui me plait cette photo.. le côté hyper figé dont parle philippe, je peux aussi penser à l’idée d’un jeu enfantin comme les petits chevaux de courses, montés sur des tiges métalliques, manège à l’arrêt avec un paysage qui défile, cavalier et sa monture ne faisant qu’un..

  8. J’aime beaucoup cette photo pour son côté “instant figé” qui rend bien compte de la tension que représente une course pour le cavalier comme pour le cheval. J’aime beaucoup par ailleurs le traitement.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.