Bonjour,

un premier essai avec mon vieux 50mm argentique monté sur mon vieux E-410 Olympus Numérique.

J’en ai profité pour prendre des tomates anciennes, à f/8 et 1/5s utilisation d’un trépied Manfrotto. Les EXIF ne peuvent pas être à jour avec cet objectif.

Passé en N&B avec le moderne Lightroom 2.5




courtox

Matériel: OLYMPUS OM-D EM-5 45mm f/1.8 75mm f/1.8 Lieux: Golfe du Morbihan Photo de paysages, de concerts, de natures mortes, portraits Nul en photo d'animaux à poils ou à plumes. J'adore les scènes avec beaucoup de dynamique, des tons clairs aux tons très foncés. Adepte du zone system Je suis passionné par la technique photographique, l'appareil et ses réglages, mais aussi par la composition , le cadrage, les conneries du genre nombre d'or, les lignes les courbes, les couleurs, la lumière qui dirige l'oeil. Mais attention la technique n'est pas un frein à la créativité, au contraire, c'est juste comme l'oeil et le cerveau pour imagine, là c'est l'appareil et la technique pour tirer le parti maximal d'une scène qui s'invente devant moi Quel bavard ce Francis
10 Commentaires
  1. Bonjour,
    Je trouve que le cadre noir et blanc est vraiment de trop et n’ajoute rien à la photo, de même que le copyright qui n’a rien à faire sur une image. J’ai un ami peintre qui signe ses tableaux sur le dos de la toile car il prétend que la signature est un élément qui parasite la composition 😉 L’image n’est pas mal, j’aime assez le rendu du grain argentique. Un petit manque de netteté à mon goût pour un tel sujet. Bienvenue dans LVEG 🙂

  2. Pas de grain argentique ici, puisque c’est pris avec un boitier numérique 😉 Donc pas de film…
    Un problème de traitement des ombres des tomates, il me semble. On voit les pixels, et le noir ne semble pas très naturel (un peu trop mat, sans jeux de mot 🙂 )
    Égaement des traces de pixélisation jaunâtres sur la base et à l’intersection des tomates. Ou alors c’est mon écran… et là, je m’inquiète grave…
    Sinon, Bienvenue sur LVEG.

  3. Désolé, numérique le grain 😉

  4. Bonjour,
    merci pour vos commentaires dont je vais tenir compte. Quand on débute, le mieux est d’écouter les anciens et de se former, s’informer à toutes sources.

    Quelques explications:
    -le grain:photo numérique, le grain sur le fond est celui de la feuille de papier, je n’en ai pas ajouté au passage en N&B avec lightroom
    -Pixelisation: sur la photo prête à imprimer, il n’y en a pas, c’est du 240 points au pouce. La photo RAW contient 10 millions de pixels, elle n’est pas recadrée
    Ici pour le net, j’ai obéi aux consignes de 750 pixels maximum et des 75 dpi. Sur un écran de 17 pouces, je vois les pixels si je grossi de 4 fois. Qu’utilisez vous pour les dpi?
    -Le cadre, c’est le cadre classique que j’utilise pour mes photos couleurs, je vais passer au classique cadre blanc pour les photos grises, merci.
    -Le copyright, ok j’enlève, Le code de la propriété intellectuelle (loi du 3 juillet 1985) précise que l’œuvre appartient à son propriétaire. Aucun signe n’est requis. Il faudra juste faire la preuve ..;donc fichier RAW par exemple. Mais la jurisprudence sur les photos sur le Web, indique qu’il faut avertir par un signe que la photo est protégée par des droits: Numéro de séquence, date et signature (Le pseudo peu suffire).
    Sur ce sujet j’ai écouté la “balado diffusion” du declencheur.com sur “Les bases du droit à l’image”. Christophe Mazet de l’UPC nous présentait le droit d’auteur pour les photographes. etc …écouter cela ici:
    http://www.declencheur.com/clic/medias/2008/decl-2008-12-15.mp3
    Il y a aussi celui-ci: Alain Bachellier : photos de presse, droit à l’image et Flickr
    http://www.declencheur.com/photo/emission/note/alain-bachellier

  5. Pour le “cadre blanc classique pour les photo grises”, pas besoin ici, même si d’aucun persiste. Il aveugle plus par la luminosité de son blanc pur qu’autre chose. Le fond gris adopté par ce blog suffit au bon visionnage des photos.
    Maintenant, libre à toi… 🙂

    Pour les dpi, j’ai apparement le même processus que toi : des bases en 240, et un passage au format web en 72, après avoir redimensioné en 600 ou 750 pixels, en passant par “sauver pour le web” de CS3.

    Sur mon 22″, pas besoin de grossir 4 fois pour voir la pixélisation sur ta photo.
    En taille normale, elle est visible. Et ce qui est étrange, c’est qu’elle est visible sur des endroits ciblés, et pas sur l’ensemble de la photo, comme un grossissement au delà de la taille maximale le ferait.

    A mon avis, ça provient de la manière dont tu as retouché la photo sur ces parties.

    Pour le copyright, sur le net, c’est assez difficile de vraiment les protéger, à moins de les marquer en filigrane, ce qui flingue la photo…
    Rien n’empeche de prendre ta photo et de la recadrer en enlevant ce copyright et de la réutiliser sur un autre site, voir de l’imprimer…

    Seul tes fichiers Raw ou tes negs peuvent vraiment attester que tu en es l’heureux propriétaire en cas de litige, mais tu ne pourra pas empecher de te la faire “voler”.
    La seule façon serait de ne pas les mettre sur le net… 😉

  6. OK,
    merci, pas de cadre donc. Pourtant dans les expos “réelle”, les photos sont toujours dans un cadre.
    Je vais préparer une autre photo pour la semaine prochaine, et faire un traitement limité, et surtout utiliser mes objectifs numériques et pas mon 50mm argentique .
    Sur celle ci, je n’ai pas fait de modification locale.
    Mon photos n’ayant pas de valeur sauf à mes yeux, je ne vais pas y mettre de signature ici.

  7. Pour les expos réelles, comme dirait Yvap, le cadre blanc est plutôt d’un blanc cassé, pas pur et surtout pas lumineux mais mat. Ce qu’il est impossible de retranscrire sur le net vu que nos écrans sont pas essence lumineux..

  8. J’allais le dire ! 😉
    D’autre part les cadres réduisent encore plus la place dévolue à l’image, dommage ne ne pas utiliser la totalité de ce qui nous est offert !

  9. OK, j’ai compris
    le clou est bien planté, vous pouvez arrêter le marteau

  10. C’est pédagogique ! 😉
    Pas seulement pour toi mais pour tout le monde et particulièrement les nouveaux sur le site.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.