Venise – Été 2009

Nikon F3 – Tmax 100




locialbi

Néophyte autodidacte, amateur depuis toujours de graphisme et d'image, passé à la photo depuis peu. Materiel: Minolta SRT 101 & XD-11, Nikon FE, F3 & D90, Pentax ME.
10 Commentaires
  1. Venise t’a réellement inspiré..
    On peut s’imaginer en vacances, Venise en arrière plan, mais aussi sensation d’oppression, et dans le sens horizontal avec cette proximité humaine -ce qui rend la fusion entre les deux amoureux encore plus forte-, et dans le sens vertical, avec les bras surélevés, tentant de se tenir au plafond.
    j’aime beaucoup

  2. J’aime beaucoup cette photo qui me renvoie non pas une sensation d’oppression mais celle que les choses de la vie relèvent d’un équilibre fragile.

  3. Ca fait plaisir de voir que des Nikon F3 sont encore en service… Pour la photo, je passe mon tour, parce que je trouve que le développement et le cadrage ne mettent pas en valeur les personnages principaux.

  4. Une vraie réussite. Peut être éclaircir un tout petit peu encore le regard/visage de la jeune femme ?

  5. Le personnage de gauche me gêne (son visage), ainsi que la masse sombre en bas . L’image me parait du coup confuse . j’aurai envie de déplacer le regard vers la droite. Ou de m’approcher un peu de cette accolade amoureuse. Un cadrage plus serré peut -être, ? qui conserverait le bras de l’intrus pour garder cette ambiance de promiscuité bien vue par flo g et les reflets du plafond..?

  6. idem spirithom.

  7. ça me fait penser à du Martin Paar

  8. Promiscuité, Oppression, equilibre fragile sont effectivement les maîtres mots d’un voyage en vaporetto à cette periode 😉

    @ Gei : Et si au lieu de passer ton tour, tu nous disais plutôt en quoi selon toi “le développement et le cadrage ne mettent pas en valeur les personnages principaux” , et ce que tu aurais fait ? ça serait intérressant et plus constructif.

    @ solong : Je peux comprendre la “gène” occasioné par le visage du personnage de gauche, plus en avant car dans la lumière, mais on ne peut le retrancher en recadrant sans se priver du jeux des trois bras, ce que je ne veux pas. Certe son visage attire, mais il permet une circulation dans la photo qu’un recentrage sur le couple ne permet plus. De plus l’opposition ombre/lumière qu’il induit avec le couple, même si elle est très secondaire, m’interresse.

    @ spirithom/HODIE : éclaircir un tout petit peu le visage, oui pourquoi pas. Faut que j’essaye, voir ce que ça donne.

    @ Sylvain : Paar ne faisant pas parti de mes références/modèles, j’aimerais vraiment savoir ce qui t’y fait penser… Mais je le prend comme un compliment ; après tout, y’a pire comme critique 😉

  9. D’accord pour conserver le jeux des bras qui est très chouette. une solution est d’appliquer une bascule qui verticalise le bras; du coup la bascule de l’horizon et de la tour accentue l’impression de tangage; j’ai essayé, je trouve ça pas mal, vous le soumet par mail, en toute humilité, très respectueux de votre travail… 😉

  10. Merci a tous 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.