C’est une photo prise dans le désert du Hoggar (du nord).




philippe | photofloue

Animateur de photofloue.net et lavieengris.com. Créateur de Réponses Photo. Collaborateur régulier de Réponses Photo et Sciences & Vie Photo.
17 Commentaires
  1. Cette présence humaine est tout un symbole, et c’est particulièrement bien vu.
    Par contre je regrette ce gros aplat blanc (sable) qui manque cruellement de relief et/ou de nuances.
    Une belle image au demeurant.

  2. C’est bien de naviguer avec “une photo au hasard” ! cela permet de trouver des images non vues. Celle-ci m’interpelle car j’ai dans l’idée de partir marcher dans le HYoggar à l’occasion, alors, cela fait envie. Je ne trouve pas le gros aplat ne me gêne pas, il permet de porter le ragard directment sur le personnage, qui risquerait d’être peu lisible devant la grande montagne noire.

  3. Le sable blanc du désert est baignée de la lumière solaire. Le faire monter me parait complètement inutile. C’ette photo est bien et le “tirage” me convient parfaitement. Les noirs et les gris sont là. Le sable est blanc mais je ne le trouve pas crâmé.

  4. J’adore cette photo, découverte dans le RP de mars (180). Le traitement N&B est vraiment superbe (j’adore la “couleur” du sable).

  5. tout d’abord merci à Remi pour nous signaler le n° de RP que j’avais sous le coude et nous explique comment cette image a été travaillé .
    dans un premier temps je rejoint la remarque de Chris.mais aprés lecture de l’article on comprend mieux le travail qui a été fait sur cette image. je pense que JP. Caponigro a essayer et optimisé differents types de densités…pour arriver à ce resultat.
    maintenant je pense que si la PDV avait été faite en argentique et travaillé sous l’agran. nous aurions plus de matiére dans le sable…( mais ça pour le savoir…)
    il est certain qu’avec le num. le lissage prime ! on n’admet de moin en moin le grain ( j’en sais quelque chose )
    globalement sur cette image j’apprecie les ecarts de densités ciel /sable.qui donne un bon interet à cette image .

  6. Stanislas, la prise de vue était en argentique couleur. Le sable n’est pas brûlé ni lissé, mais d’une couleur orange absolument uniforme. Pas de matière : il y en a dans le rocher, même dans le ciel, mais pas dans le sable.

    Je comprends la recherche de plus de matière dans le sable, mais pour moi, l’uniformité de cette partie contribue à l’intérêt de l’image : le contraste avec la masse du rocher pleine de matière + le personnage d’autant plus isolé qu’il est dans cette masse blanche.

  7. sur mon propos, le manque de matiére se situait dans le sable.( sur la reflexion de Chris. )
    au depart c’est donc bien un film couleur ? dia / nega ?
    je continu de penser que sur un film N/b arg.le rendu aurait été autre pour le sable.
    bon , faut que j’aille la faire ! surtout que le coin à l’air sympa !

  8. bien vu le sphynx 😉 moi j’aime le contraste entre le sable et la roche

  9. Ma préférée parmi celle que tu as postées ici, avec les “greys on the rocks”. Simple, belle, onirique.
    Si je me souviens bien de l’article dans RP, il s’agissait de la méthode Caponigro faisant largement appel à des masques. Mais du coup on devine un peu des franges entre roche et ciel, peut-être liées aux masques ?

    Une belle réussite en tout cas.

  10. Merci rémi… Oui, en effet les franges sont visibles ici alors qu’elles ne le sont pas sur le tirage 30×40 (je les ai suffisamment travaillées, je m’en rappelle bien !). Elles sont dues à la réduction pour publication à ce format web, et le plus grand contraste apporté par la vue sur écran.

    C’est une bonne démonstration du fait qu’il faut régler l’accentuation en deux étapes : la première après la prise de vue pour compenser la douceur naturelle de l’image numérique, et la seconde en fonction du support (papier, écran) et du format. On retrouve ça dans Lightroom par exemple : un réglage de netteté dans l’onglet développement et un autre dans le volet impression.

  11. Merci pour l’info sur l’accentuation : je me contentais d’un mettre un peu sur l’image redimensionnée selon utilisation (impression ou web).

  12. Superbe photo!
    J’aime ce contraste appuyé…et que dire de la construction qui est un bel exemple, un vrai “cas d’école”.

  13. @ Philippe
    En “tapant au hasard” l’on fait parfois de bonnes pioches.
    J’aime beaucoup celle-ci, contraste du rocher très matière et du sable “absent-lisse” et de ce petit personnage.
    Bravo !

  14. Très belle photo qui donne la mesure de la grandeur et de la majesté de la nature… Cette masse imposante rocheuse qui émerge un peu de nulle part, et cette présence humaine si fragile, nous rappelle que nous sommes insignifiants par rapport à l’immensité de la nature! si je ne m’abuse cette photo a servi à expliquer un procédé de tirage noir et blanc dans Réponses Photo.
    J’aime beaucoup le message et le tirage

  15. Vous ne vous abusez point, Guy. Merci de ces derniers commentaires.

  16. bravo! j’aime le cadrage.

  17. Si vous continuez, vous serez privé de désert…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.