Après les pixels fous, les pixels mous !




Matoufilou

De retour après une longue absence. C'est le propre de ma déjà longue histoire avec LVEG. J'ai commenté, abandonné, puis posté, abandonné… C'est mon rapport à la photo en fait qui n'est pas simple. Ce n'est qu'une toute petite partie de ma vie mais en moi comme une tâche aveugle.
5 Commentaires
  1. Les pixels, une espèce menacée de disparition ?
    MRVR

  2. Dilués dans l’acide du rêve, possiblement.

  3. les rêves fous sont toujours un peu flous

  4. Gris, très gris ! Une idée intéressante mais un peu (beaucoup) plus de contraste me conviendrait (un peu) beaucoup plus …

  5. Jolie formule, Jean.
    Quant au gris, Estienne, les rêves sont rarement clairs et nets. C’est un peu (beaucoup) ce qui les caractérise et c’était un peu (beaucoup) l’idée ici.
    Merci à vous en tout cas de m’avoir accompagné dans mon sommeil songeur.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.