Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
4 Commentaires
  1. Un beau sac de copeaux, pas de traces de rouille, attention aux doigts, ça coupe.

  2. De la sciure de métal… Impressionnant. Un beau matériau pour des artistes.
    Une mise en scène soignée (avec ce carré qui à la fois restreint et met en valeur) et une lumière magnifique. Jolie série.

  3. Il y en a des cascades au pied de certaines machines …

  4. Chouette cadrage (et cuisant souvenir!)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.