“Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin
Ciel dont j’ai dépassé la nuit
Plaines toutes petites dans mes mains ouvertes
Dans leur double horizon inerte indifférent
Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin
Je te cherche par delà l’attente
Par delà moi même
Et je ne sais plus tant je t’aime
Lequel de nous deux est absent.”

Paul Eluard – L’Amour, la Poésie ( 1929)




Jean Fraipont

« Il s'agit de trouver quelque chose d'intéressant dans un endroit ordinaire... Cela n'a pas grand-chose à voir avec les choses que vous voyez, mais cela a tout à voir avec la façon dont vous les voyez. » Elliott ERWITT
10 Commentaires
  1. Absence réelle / présence virtuelle ?

  2. Confusion bien compréhensible !

  3. Tout l’art contemporain en un déclic. Mais avec Eluard comme médiateur culturel, ça passe mieux que bien !

  4. J’aime beaucoup l’idée mais le cadrage ne me convainc pas … Peut-être le télescopage entre les deux éléments de l’image et puis le “téléviseur” (?) trop proche du bord, un manque d’espace pour créer du vide pour mieux marquer l’absence. Bien sûr, je ne connais pas les contraintes de l’environnement de cette prise !

  5. Comme Estienne, je trouve le cadrage peu satisfaisant, l’écran et la chaise ne remplissent pas trèsbien le cadre. C’est dommage car l’écran et la chaise sont deuxx personnages avec une belle présence.

  6. Merci pour vos lectures toujours intéressantes !

  7. Et en même temps je trouve qu’il y a quelque chose d’intéressant dans l’espace dégagé à droite, comme un horizon d’attente.

  8. J’ai retrouvé l’image que m’évoquait cette publication : soliloque de “Grains de sel” https://www.lavieengris.com/?p=63883
    Une idée à peine différente, une autre ambiance avec notamment l’écran qui n’est pas en service et de l’espace, du vide tout autour qui marque l’abandon plus que l’absence …

  9. Belle mémoire Estienne.Et juste remarque sur abandon/absence.
    J’en viens à me demander sui la photo de JF ne devrait pas s’intituler double absence. On peut comprendre que l’image vidéo remplace une personne absente dans l’ espace réel. On peut aussi observer que l’absence de l’interlocuteur à qui cette image semblait destinée ?

  10. Il est quand même sympa ce texte d’Eluard : “Je te cherche par delà l’attente / Par delà moi même / Et je ne sais plus tant je t’aime / Lequel de nous deux est absent.”
    Merci Jean pour ce beau rappel.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.