Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
13 Commentaires
  1. Un rapprochement intéressant entre ces fleurs et le “danger de mort”. Et le langage d’aujourd’hui n’a pas encore sévi : il s’agit bien d’un “danger de mort” et non “de décès” … à moins que vous soyez aveugles (“mal-voyant”) ou sourd (“mal-entendant”), il est clair que ces fleurs sont vénéneuses, voire toxiques ou même mortelles ! Un très beau carré !

  2. Amore, à mort ?

  3. Hommage aux électriciens grillés pour Electricité de France !

  4. Ou à d’autres, peut être ?

  5. Aux survoltés de la République ?

  6. C’est très bon, mais je pensais à ces gamins qui, poursuivis par les policiers avaient été électrocutés dans une installation. Cela avait été aux origines des émeutes de 2005.

  7. Une image attrayante et intéressante aussi bien au niveau visuel que par les idées et interprétations induites par le contraste entre les fleurs peintes et la plaque.

  8. A Clichy-sous-Bois, oui, je m’en souviens. Désolé, j’étais sur une autre piste.

  9. Les fleurs sont électriques. On se croirait dans du Rimbaud. Lendemain lubrique de Saint-Valentin.
    J’vous ai apporté des bonbons parce que les fleurs c’est périssable…
    On dirait une pierre tombale… Ce tag fleuri est trop mortel !

  10. Juxtaposition de pensées. Aucun rapport évidemment entre l’évocation de Rimbaud et la chanson de Brel. Disjonction ! J’aurais pas dû toucher la fleur qui pique.

  11. Ravi que cette photo t’aie fait perdre les pédales Matou.

  12. Une annonce funèbre et musicale. Allez… Pavane pour des enfants défunts…
    Tant pis pour Poulenc!

  13. Joli commentaire Brigitte.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.