Mais un atelier bien vétuste.




Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
10 Commentaires
  1. Beaucoup de choses à voir avant d’arriver à ces doigts de fée, même si la scène est riche. Par contre dommage pour la machine à coudre, qui valait certainement le détour mais qui se trouve cachée par la lampe.
    Entre les deux, je préfère donc nettement la vue précédente (les mains du menuisier).

  2. La seconde est plus parlante.

  3. Matou, pour pouvoir photographier le bras de la machine, j’aurais su passer derrière la table ce qui n’était pas possible.

  4. Le contexte est manifestement difficile … mais malgré cela une photo intéressante. Une préférence nette pour la première où on voit les mains ajuster les éléments qui finiront en espadrilles … L’artisanat est un trésor, et je sais que ce n’est pas Henri qui me contredira … 🙂

  5. Là, nous ne sommes pas dans l’artisanat mais dans la petite industrie (une douzaine de salariées) avec des conditions de travail assez limite.

  6. Il y a moins de blanc surexposé dans la première. Mais l’image reste un peu confuse par rapport à la publication précédente, en grande partie à cause de la lampe et de sa lumière forte, comme souligné plus haut. Mais j’ai bien compris que l’exercice était difficile!

  7. Je revois mon choix. Si la seconde est plus parlante au sens pédagogique de ce qui se passe, les mains sont mieux mises en valeur dans la première.

  8. Tout à fait d’accord JLB et JF, c’est pourquoi j’ai choisi de publier ces 2 photos en même temps et de vous faire partager mes difficultés sur ce sujet.
    La première met mieux les mains en valeur mais est parasitée par le bruit électronique qui fait comme une tâche sur la peau.

  9. Qui aurait dit qu’un 3 décembre, j’aille me plonger sur la toile sur la fabrication des espadrilles à Mauléon. J’ai appris plein de choses. Merci pour la photo.

  10. Maria, ça doit pouvoir se porter avec des chaussettes !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.