Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
12 Commentaires
  1. “Qu’est-ce qu’y veut se mec-là ?!”
    …Encore un paparazzi et je me suis pas peigné.
    Bien vu le moment de surprise.

  2. se=ce

  3. On laisse la parole au regretté Vassiliu.
    Qu’est-ce qu’il fait, qu’est-ce qu’il a, qui c’est celui-là ?
    Complètement toqué, ce mec-là, complètement gaga
    Il a une drôle de tête ce type-là
    Qu’est-ce qu’il fait, qu’est-ce qu’il a ?
    Et puis cha bagnole les gars
    Elle est drôlement bizarre les gars…etc…

  4. Une question de haute importance : la crèmerie Blanqui existe t-elle toujours ?

  5. Bien vu, les mômes à l’écart, l’air sérieux et raisonnable. A côté, les adultes qui sont derrière paraissent des mômes. Le monde à l’envers.

  6. Le jeu de regards des mômes est sympa: on les dirait atterrés par ce monde de vieux…

  7. Vassiliu, merci d’y avoir pensé.
    De la crèmerie ne reste que l’enseigne.
    L’inversion du monde, les mômes atterrés (comme les économistes), bien vu. C’est vrai aussi qu’avec laperspective les enfants apparaissent plus grands que leurs parents.

  8. Bonjour,

    Une crèmerie qui a pignon sur place des Petites Boucheries, voilà qui est bien curieux… Quant à “l’intrus” comme précisé sur les “Etiquettes”, il photographie… D’ailleurs, il est surveillé de très près par ce personnage au loin…

  9. Oui, liberté mais surveillée.

  10. Une photo à hauteur d’enfant. Un peu plus de densité les détacherait peut-être un peu plus.
    Quoique…

  11. J’y ai pensé mais les détacher risque d’atténuer l’opposition entre les 2 groupes qui est un élément important de la photo ?
    En répondant à ton message, je réalise que les enfants sont vêtus de clair quand les adultes ont plutôt des vêtements fonces. Sympas les parents.

  12. Excellent coup d’œil et belle opposition entre les deux groupes : une très bonne photo de rue (et ce n’est pas facile !)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.