Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
7 Commentaires
  1. Quoiqu’en descendant … je me souviens personnellement d’un sévère ga

  2. d’un sévère gadin quelque part en Alsace.
    Sinon ces nombreuses photos de chemins en sous bois me semblent mériter une publication qui les mettrait en valeur.

  3. Tout y est ! La force toujours un peu mystérieuse des arbres, l’ombre et la lumière, les racines propices aux gadins ;-), et le vieux tronc qui retient le regard avant qu’il ne verse. Ça sent bon le sous-bois et la publication.

  4. Me fait songer au chemin du 2 janvier que tu avais nommé “apaisement”. Même sentiment ici. Paix, sérénité. Envie de poursuivre.

  5. … surtout si ça débouche sur la mer!
    Beau carré!

  6. @ Brigitte : la mer est juste là, sur la gauche avec parcs à huîtres et Larmor-Baden : je suis encore sur l’île Berder dans le golfe du Morbihan, une très belle balade avec des arbres anciens et magnifiques !
    @ tous : merci de m’accompagner sur ce sentier où les odeurs de pinède et d’iode se conjuguent. Et merci de vos commentaires !

  7. Une série pleine de nuances ou l’on te suit avec plaisir.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.