Je n’ai encore jamais publié. C’est donc un test, avec une photo prise un peu au hasard. J’avais envie depuis longtemps de rejoindre la communauté des amateurs de LVEG. Alea jacta est.




Matoufilou

J'ai perdu le goût de la photo avec la fin de l'argentique. Puis, par le biais de Freddy Rapin (merci Freddy !), j'ai découvert LVEG, son collectif de passionnés, avec leurs tâtonnements, leurs ratages, leurs prises de bec parfois, avec aussi leurs réussites et souvent leurs merveilles. Je suis d'abord resté paralysé, commenter me suffisait, mais ça y est, c'est reparti, et j'espère m'amuser longtemps comme cet été, à goûter de nouveau au plaisir de ce qui se raconte à travers une image. Et le numérique finalement c'est très plaisant, on peut refaire sa photo à l'infini. L'histoire souvent s'impose après la prise de vue, dans le travail de tri qui s'opère au milieu d'une masse de clichés. C'est là souvent qu'une histoire s'amorce, qu'une photo prend son sens et qu'elle acquiert à mes yeux son importance. Mon aventure ici débute comme presque rien, modestement, par des scènes de vacances en famille. Il n'y a pas grand-chose à photographier. C'est comme une page blanche. C'est l'occasion de me tester en douceur, sans ambition et sans enjeu, pour voir où ça mène…
6 Commentaires
  1. Un premier pas de franchi et avec beaucoup de fantaisie. Bravo !

  2. C’est frais et original. Bienvenue.

  3. Vous faites déjà partie de la communauté par vos commentaires mais il faut un jour se jeter dans le bain : c’est le moment, la fraîcheur est la bienvenue ! Je ne suis pas un grand adepte des montages et celui-ci est un peu excessif : j’aurai mis les ailes mais pas les points sans la coccinelle … 🙂

  4. Merci à vous pour ces commentaires.
    @Estienne, je partage ton avis, en particulier sur les points. C’était un test, peu satisfaisant.
    À voir la beauté de certains clichés qu’on trouve dans les archives de LVEG, par exemple sous le tag Mer, je suis longtemps resté tétanisé. Difficile de s’inscrire dans cette continuité brillante… D’où le choix de ce petit sujet bien imparfait, voire moyen, photographiquement parlant, mais qui m’a attiré pour sa petite touche d’humour, de tendresse et de poésie.

  5. Je suis pour les points ! Et partisan de l’excessif…
    Donc, ça me plait comme ça, comme un petit conte de fées.

  6. Peut-être sans les points, mais tant qu’à faire… Rafraîchissant!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.