ça doit faire longtemps qu’elles attendent!…




Pierre Bruchez

...amoureux du bon grain et de l'ivresse... je suis un photographe instinctif, de l'instant, même lors de la post-production, je n’intellectualise que peu, du recadrage, contrôle des lumières, du contraste... En/Par principe, ni ajouts ni retraits.
9 Commentaires
  1. Le décor du théâtre s’effrite et les acteurs sont en train de se fossiliser. Un bon tirage !

  2. Après leur passage à l’épicerie elles attendront longtemps devant la porte. Excellent cadrage, tirage, tout…

  3. Le décor part en lambeaux, mais la vie continue.

  4. D’entrée, les blocs de pierre au premier plan attirent fortement l’œil…heureusement, la scène au second plan prend vite le dessus…je ne vois pas l’utilité du format carré et des fenêtres au premier étage…pour moi le format 4/3 concentre davantage le regard sur le sujet (personnages).

  5. Assez d’accord avec jb81.

  6. Merci pour vos encourageants commentaires qui me donnent à penser.

  7. Les blocs m’ont gênée à la première lecture mais je trouve qu’ils permettent de symboliser la distance de discrétion tenue par le photographe. J’aime beaucoup cette scène. La présence de ces personnes, de surcroît, en train de papoter donne de la vie à cet environnement “fermé” comme l’évoquent les trois volets*** clos, la porte murée et ces blocs…Du coup, je ne suis pas certaine qu’enlever la partie haute ***soit nécessaire même si j’entends l’avis de jb81.En tout cas, cette photo a retenu mon attention !

  8. Bonjour tous, je suis un photographe instinctif, de l’instant, même lors de la post-production, je n’intellectualise que peu, du recadrage, contrôle des lumières, du contraste… En principe, ni ajouts ni retraits.
    Ici comme vous m’y entrainez, voici une courte post-réflexion: Cette image est basée sur les doubles, les paires: paire de pierres, 2 paires d’ouvertures (condamnées) et une paire de dames le tout s’inscrivant dans un carré tel le 6 sur un dé.

    Bien à vous,
    Pierre

  9. En arrivant sur cette photo, je l’ai trouvée “grise”, sans reliefs, surtout parce que les deux dames, mal éclairés, grises comme le gris ambiant, n’étaient pas mises en évidence. Puis j’y suis revenu, j’ai lu les commentaires et finalement cette photo montre la réelle “vie en gris”

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.