Bas-relief restauré du monument aux morts de la Première Guerre mondiale: Île du Souvenirs, Lyon.

Le noir et blanc et ce traitement pour plonger dans la boue et la dure vie de ces Hommes. À vous lire




AllerVoirEtRegarder

18 mois de photographie et les premières tentatives de noir et blanc
8 Commentaires
  1. “On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels” Anatole France.
    Ici, le sculpteur nous montre comment on meurt et le photographe choisit son angle de vision. C

  2. le photographe choisit son angle de vision et les tonalités grisâtres. Ça me convient bien.

  3. Il est vrai que ces tonalités de gris participent au rendu du modelé de la sculpture.

  4. Une photographie qui n’est pas sans rappeler l’installation d’Adel Abdessemed au MAC (dernières publications de Brigitte)…

    Le traitement des gris et l’angle de la prise de vue donnent effectivement de la profondeur à ce bas-relief…

    Cependant, le choix du cadrage ne me paraît pas pertinent. Je vois deux scènes qui n’ont pas forcément de rapport entre elles…

  5. Les choix de traitement semblent avoir les effets escomptés; bien 🙂
    Quant à la scène, @JMLG j’ai choisi ce cadrage pour justement essayer de renforcer le rôle des 2 groupes de soldats: les uns tirent les aures pousssent.

  6. Assez spectaculaires, et la sculpture et la photo.

  7. Le gris s’explique mais comme jmlg, je suis plus dubitatif en ce qui concerne le cadrage. Certes, deux groupes mais le second à droite ressort peu avec ce cadrage en biais, j’aurai bien essayé quelque chose de plus frontal (mais je ne connais pas les conditions de la prise de vue !!!)
    En attendant, bienvenue chez “nous” !

  8. @Estienne J’ai une PDV de ce bas-relief en frontal et mis dans le contexte: – monument au bord de l’eau parmi les arbres qui me plait beaucoup mais elle est en couleurs et parle plus du monument que de cette scène.

    En plan sérré et de face l’aspect photo documentaire prend le dessus.

    Merci de tous vos retours

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.