maria

photographe
8 Commentaires
  1. Nom d’un p’tit bouchon, celle ci me va droit au cœur. Et les stats de JM ne seront pas nécessaires cette fois ci, quand on aime, on ne compte pas.
    PS (?). Belle astuce de nous montrer cette collection dans un sac transparent, bio dégradable qui plus est.

  2. Monsieur Hr, si votre enthousiasme, tel le Champagne, est en effervescence, il a aussi pour corollaire un sérieux manque de discernement…

    Je m’explique…

    S’il n’y a rien à dire sur la dimension formelle et esthétique de cette photo, il n’en demeure pas moins qu’elle véhicule un message qui va à l’encontre des recommandations de l’ANSP en matière de consommation d’alcool… Quel bel exemple pour notre belle et saine jeunesse qui s’apprête à passer les épreuves du BAC !!! et de ne pas vous féliciter…

    Nonobstant cette remarque, il est aussi à “faire signaler” que cette photo constitue un pied de nez aux mouvements écologiques… Quand bien même figure sur le sac la mention “biodégradable”, elle n’agit que pour donner bonne conscience à la photographe et à ses lecteurs, cela n’empêche en rien l’échouage des cachalots sur nos plages avec 40 kilos de sacs en matière plastique dans leur estomac…

    Quant aux bouchons, non seulement ils ne sont pas tous en liège, j’en vois un en polyéthylène, mais j’aimerais également savoir de quelles bouteilles de grand vin ils sont issus… Parce que quitte à picoler, autant que ce soit de la bonne qualité…

    Cela dit, la ficelle forme un joli noeud pour un non moins joli et original cadeau…

    Et de ne pas vous soûler avec mes statistiques…

  3. Bravo JM pour cette promesse de sobriété statistique.

    Pour ce qui est du breuvage, je ne doute pas qu’il soit de qualité supérieure tout comme l’est le parcours que les candidat au bachot sont encouragés positivement à suivre … même jusqu’à leur perte.
    A propos, avez vous remarqué que bachot rimait avec cachalot ? Et sac en plastique avec statistique ?

  4. Après ces très saines et nécessaires observations, je constate avec joie que le noeud enfermant les bouchons est moins serré qu’eux. Ce qui est un grand espoir quand on est dans un sac, biodégradable ou pas.

  5. Pari réussi pour cette magnifique photo qui vous a fait, à tous, raconter de belles histoires.

  6. Un noeud gastrique n’empêche pas de picoler…
    La présentation de l’accumulation est renouvelée d’une manière très élégante. Belle série, du côté clair de la force du nombre.

  7. Je suis fidèle à moi-même en disant que j’aurai vu un cadrage UN PEU plus serré, juste un peu … Dans ce domaine, j’ai de quoi faire aussi une jolie collection … merci de ne pas le répéter à mon toubib !

  8. Le rêve d’ enfant d’un de mes amis.
    Faire un radeau avec des bouchons …
    Merci pour vos passages.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.