Lozère




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
9 Commentaires
  1. Superbe, comme le S de cette courbe qui s’échappe du brouillard et disparait dans des feuillages lumineux.

  2. courbes et volutes, superbe.

  3. C’est un grand classique que la route et ses pointillés blancs traçant une ligne vers l’inconnu. Sauf qu’ici la composition est particulièrement inspirée et donne à la photo un dynamisme tourmenté. Un brin de classicisme agrémenté d’une pincée d’expressionnisme et on déguste une belle photo.

  4. Trés belle photo! tu sais que j’aime les brumes , mais là il y en ou trop ou pas assez pour moi .

  5. Là, je reconnais une route de Lozère…(elle pourrait être aussi de Corse…)
    La route et la ligne guident bien notre œil vers ces arbres fleuris qui se détachent parfaitement du fond sombre…il aurait été bien dommage de passer son chemin.

  6. Tout en mouvements et nuances, judicieusement organisés autour de cet arbre clair.

  7. Effectivement, cette brume en mouvement aurait pu être plus présente en haut à droite… Cette ouverture sur le ciel en perturbe ma lecture, créant un déséquilibre…

    Cela dit, les lignes courbes adorent les carrés… et cet arbre lumineux est un phare avant le virage…

  8. Classique et bien fait.

  9. Je suis désolé pour les amateurs de brume, c’est tout ce que j’ai à leur proposer. La pluie, le vent et les nuages bas mais une ambiance que je reverrai avec plaisir même si elle n’était pas propice à la balade ! Pour autant, je comprends bien leur frustration alors une autre bientôt plus chargée …
    Merci à tous de m’avoir suivi sur les routes humides et sinueuses de Lozère … et de vos commentaires !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.