J’ai 60 photos de vaches à faire pour début mars 2018.
En voici une avec des Normandes et des Prim’holstein, revenant du pâturage pour aller dans la salle de traite. La file indienne s’organise en fonction d’une hiérarchie bien établie, pas par race du tout mais plutôt par le poids des mamelles.




courtox

Matériel: OLYMPUS OM-D EM-5 45mm f/1.8 75mm f/1.8 Lieux: Golfe du Morbihan Photo de paysages, de concerts, de natures mortes, portraits Nul en photo d'animaux à poils ou à plumes. J'adore les scènes avec beaucoup de dynamique, des tons clairs aux tons très foncés. Adepte du zone system Je suis passionné par la technique photographique, l'appareil et ses réglages, mais aussi par la composition , le cadrage, les conneries du genre nombre d'or, les lignes les courbes, les couleurs, la lumière qui dirige l'oeil. Mais attention la technique n'est pas un frein à la créativité, au contraire, c'est juste comme l'oeil et le cerveau pour imagine, là c'est l'appareil et la technique pour tirer le parti maximal d'une scène qui s'invente devant moi Quel bavard ce Francis
6 Commentaires
  1. Un petit côté ville à la campagne d’A. Allais 🙂
    Une vache esseulée et perdue à moins qu’elle ne soit une rebelle et veuille affirmer son identité propre !
    J’aime bien.
    Bon courage pour les 59 autres photos 😉

  2. Une photo qui ne compte pas pour du beurre en ces temps de pénurie.

  3. … m’ont l’air bien gardées!

  4. BD… l’anonyme. mais que diable font des vaches normandes en Bretagne! 🙂

  5. Une image trop grise ! Bon, je sais qu’on espère la pluie mais là, c’est juste déprimant : lumière ! 🙂

  6. Tu fais un casting vache ? 🙂
    Heureusement, nous n’avons pas les mêmes critères pour organiser les files indiennes.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.