maria

photographe
6 Commentaires
  1. Bonne trogne ces panais-poulpes avec des connivences de racines-tentacules. La Foto-graphie n&b leur va bien.

  2. Celui situé à gauche a la tentacule belliqueuse… Certainement un petit nerveux, tout dressé qu’il est sur ses pattes à jouer le gros bras… Pfttttt !!!

    Quant à l’agressé, il bénéficie d’une tendre protection… Celle de sa copine ? De sa maman ?

    Sinon, on les trouve aussi en vignettes Panini ces panais ?

  3. Trois trolls grimaçants qui ne savent pas se tenir devant une dame même cachée derrière son gros appareil … J’aime beaucoup celle-ci pour sa composition et sa troupe d’inégalables polissons mal peignés !

  4. Expressionisme panais! Très parlants!

  5. Émincer l’oignon et le faire revenir pendant quelques minutes avec les lardons et une cuillère à café d’huile d’olive, jusqu’à ce qu’il devienne translucide.

    Eplucher les panais et les pommes de terres puis les couper en dés. Ajouter ces dés aux oignons et faire rissoler le tout pendant 2-3 minutes. Baisser le feu, verser la crème fraîche, saler très légèrement (les lardons le sont déjà suffisamment) puis poivrer. Couvrir aux trois-quarts et laisser mijoter pendant 12 minutes.

    Pour finir
    Transvaser le tout dans un saladier et écraser à l’aide d’une fourchette ou d’un presse-purée (éviter le moulin à purée à cause des lardons). Mélanger et servir, en accompagnement d’un rôti de porc par exemple.

  6. La phot qui ouvre l’appétit !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.