Photo prise en septembre 1977 (!!)
Konica autoreflex TX – Obj. Soligor 35-105mm
Ilford 400 ASA
Scan




Jean Fraipont

« Il s'agit de trouver quelque chose d'intéressant dans un endroit ordinaire... Cela n'a pas grand-chose à voir avec les choses que vous voyez, mais cela a tout à voir avec la façon dont vous les voyez. » Elliott ERWITT
10 Commentaires
  1. Une belle construction avec ces 3 cheminées qui répondent aux espaces dessinés par les rails. Le ciel est un peu brûlé, cela aurait été récupérable avec le négatif, dommage.
    Enfin, une question : où était donc situé le photographe au moment de la prise de vue ?

  2. Une photo plus graphique que descriptive mais superbe : bravo ! Dans cet esprit, un ciel plus habillé serait presque gênant alors qu’ici, il équilibre le noir qui enveloppe les voies … excellent !

  3. Excellente composition. En prime, un petit air de Pink Floyd dans la tête! (bon, tout ça ne nous rajeunit pas!)

  4. Mais… je ne vois pas le cochon gonflable ! A oui c’est vrai, c’était bien plus tard,en 1977. La qualité technique du scan est vraiment très bonne. Mes tentatives en la matière sont souvent décevants et je préfère le scan de négatif qui permet d’actualiser le tirage.

  5. splendide ! une réussite à tous points de vue et surtout quelle lumière !

  6. Tel est pris qui croyait prendre ?

    Malgré l’avertissement “e pericolosi sporgersi”, il me semble apercevoir un photographe qui rame à prendre une photo…

  7. Merci pour votre visite en immersion dans les seventies et pour vos commentaires!!
    @Monsieur HR : j’étais penché à la fenêtre du wagon, cheveux au vent !! 🙂
    @JLB : on aurait pu voir le cochon rose qui plane au-dessus de la centrale, la photo a bien été prise en 1977 (j’ai modifié ! ) 🙂
    J’espère récupérer les négatifs, mais de trop nombreux déménagements ont causé des pertes !!
    @JMLG : peut-être y-a-t-il une photo symétrique dans les archives de ce jeune homme, qui est à la retraite depuis 5 ans 🙂 Je lui demanderai, à l’occasion…

  8. Et d’aller voir du côté de Michael Kenna: “Passy métro”.

  9. “Les cheveux au vent” un petit parfum de nostalgie capillaire ?

  10. @JMLG : une belle occasion de repasser par là, en effet !!!
    @Monsieur HR : il y a de ça !! 😀

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.