Chenôve, juillet 2017




sp chinot

des images et quelques mots jeu d'associations, la pensée de l'image ou l'image de la pensée...
5 Commentaires
  1. Bel effet ! Ce flou filé élance un peu plus ces grands échalas résineux et transforme cette forêt en filaments comme le dit votre titre.

  2. oui l’effet est bien maîtrisé mais je ne suis pas sûr qu’il suffisse à donner vie à la composition d’ensemble …

  3. Il y a de l’émotion dans ces filaments.

  4. Merci pour vos commentaires.
    Cette forêt est davantage une forêt onirique qu’une véritable forêt (c’est en tout cas ce qu’il en reste suite à un incendie, d’où une sensation d’irréalité accentuée par le choix du bougé, du “flou filé” – le terme est approprié !).
    Donner vie à une composition ?… Ce “flou filé” serait donc davantage un “flou figé” ? Pas pour moi.
    Ce “sentiment d’émotion” dans ces filaments m’a beaucoup touché parce que l’émotion est l’un des éléments qui me guide le plus en photographie. Merci pour cette lecture.

  5. A dire vrai, j’aurais préféré un flou filé plus vertical qui étire vers le haut, surtout que le point de vue bas s’y prête bien. Mais j’aime beaucoup l’idée de cette forêt qui se refuse.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.