7 Commentaires
  1. Quand le regard se brouille …

  2. Quasiment la même image que la précédente publication mais plus brouillée … je préfère la première !

  3. Merci à vous! Ce n’est pas le regard qui se brouille. Même s’il y avait du vent dans les papyrus, d’où le flou.L’un des battants de la fenêtre est rabattu et crée une vision différente, un livre virtuel en l’occurrence. Une variation sur le même thème …

  4. Je préfère également la première, plus précise, plus concise aussi.

  5. Je voulais dire que cette photo me faisait penser à ce qui se passe, quand la chaleur aidant, notre cerveau s’assoupit et notre regard se brouille sur les pages du livre que l’on tient entre ses mains.

  6. Merci à tous. J’ai hésité entre les deux photos. Celle-ci est la première. La plus spontanée. Après j’ai ouvert la fenêtre et recomposé. Mais là j’aimais bien l’idée du livre. Des pages différentes. Et de la chaleur matérialisée par le sépia…
    M.HR S’il n’y avait que la chaleur pour nous détourner du livre qu’on est en train de lire!

  7. J’aime bien l’idée du livre ( avec le virage sépia) mais la première rendait plus, à mon avis, état de la chaleur ( bien sûr, c’était le titre)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.