Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
14 Commentaires
  1. Superbes cadrage et traitement ! On n’est pas pressé de sortir malgré le portique ouvert.

  2. voilà qui clôt (je suppose) superbement notre visite tourangelle ! on a presque l’impression de chuter …

  3. Pas tout à fait Adrien, il y en aura encore 1 autre..
    Merci de vos comms.

  4. Ce que je trouve assez intéressant (et sans doute involontaire) c’est que cette image évoque à elle des tas de noms ou de tendances de l’art moderne et contemporain… en vrac Morellet (et autres géométriques et cinétiques), Tapiès (le X), Malévitch (carré blanc sur fond blanc! ou presque), etc… pas mal pour un musée qui lui est consacré!

  5. … elle seule!

  6. Involontaire effectivement. Il faut bien l’avouer. Bon, ce compagnonnage n’a rien de déplaisant.

  7. Pour moi, c’est la plus convaincante. la croix donne le point d’accroche pour une photo qui m’évoque plus Alphaville ou 2001 Odyssée de l’espace que l’art contemporain. Mais sans référence, c’est très bien aussi !

  8. Une superbe série avec une préférence pour la 2 la 4 et la 5, ce qui fait 3 préférences!!!
    Bravo, j’ai hâte d’y aller tu m’as donné envie!
    As tu vu l’exposition de photos à l’hôtel Gouin?

  9. Merci au bl

  10. … agueur et à MS.
    Je n’ai pas vu l’expo à l’hôtel Gouin. J’ai peut être eu tort, je n’étais pas emballè par le thème.

  11. Belle série ( la 4 m’a moins interpellé). C’est vrai que tous les nouveaux musées, dont l’architecture concurrence mais met en valeur les chefs d’œuvre exposés, sont une aubaine pour les photographes que nous sommes

  12. Remarque judicieuse André. Ici, je me suis, en effet, davantage intéressé à l’architecture qu’aux oeuvres exposées. Sauf à l’installation “Mer d’huile”, dont j’ai d’ailleurs échoué à rendre compte de manière satisfaisante.

  13. Une très belle construction où le high-key joue tout en douceur avec ce gris léger très sensuel en bas des marches, les précédents étant trop noirs et blancs sans cet intermédiaire indispensable : bravo !

  14. Merci Estienne, la prochaine et dernière de la série devrait être emballante.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.