Pierre Grave

Passionné de photo depuis de très nombreuses années J’ai une prédilection pour la pureté dépouillée du noir et blanc. Il m’arrive encore d’exposer et de scanner une pellicule argentique avec beaucoup de plaisir mais je pratique désormais essentiellement le numérique avec des appareils hybrides. Mes suets de prédilection sont les paysages de mon jura d’adoption mais j’aime aussi, en ville, pratiquer la photo de rue. Les salles et terrasses, les portes et fenêtres ou les concerts de jazz font aussi partie de mes sujets favoris. Pour moi la photo est un moyen de mémoriser l’instant, d’écrire par l’image, pour tout dire, de manière immodeste et utopique, de laisser derrière moi une petite trace de ma personne.
6 Commentaires
  1. On l’entend presque souffler.

  2. rires…oui c’est vrai…elle doit être contente…le sommet n’est plus loin…;-)

  3. L’idée est intéressante mais le cadrage ne me convient pas : j’aurai préféré moins de route et plus de toit pour mieux situer Jeanne dans son environnement …

  4. C’est un beau portrait : celui des gens simples, qui ne craignent pas la peine. Rien de spectaculaire, juste une note vraie.

  5. L’impression de retrouver un village de mon enfance. C’est touchant !

  6. dans la même veine qu’Estienne, si l’idée de ce portrait hors-d’âge me séduit, l’environnement de prise de vue n’est pas idéal. peut-être aurait-il été pertinent d’attendre encore un peu et d’utiliser la grange en arrière plan … plus facile à dire qu’à faire en ce qui me concerne !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.