[+]




16 Commentaires
  1. Il es midi, j’ai un peu faim, c’est peut être pourquoi j’ai tendance à voir dans cette photo une pâtisserie des plus appétissantes.

    J’y reviendrai après le repas.

  2. Quelle imagination Monsieur HR. Je remarque au passage que LVeG préfère l’heure d’hiver !

  3. Bonjour,
    J’aime ce côté reposant des plages en hiver…

  4. Un horizon qui se délimite par lignes successives. Belle photo.
    Dans ma Bretagne natale, littorale, Mancheuse… On ne parlait pas de l’estran mais de la grève. Un mot qui résonne encore de son évocation de vastes étendues de sable mouillé, désert, au ras de l’eau…

  5. Ça me fait penser, Brigitte, que, dans mon petit coin de Bretagne à moi, existe un îlot nommé le David.

  6. @brigitte: à propos de “vastes étendues” cliquer sur le + sous la photo.

  7. J’avais déjà fait le voyage! J’en viendrais même à lire Saint-John Perse dont certaine citation colle bien à ta photo….

  8. Encore une belle composition avec un tirage tout en finesse, j’aime beaucoup.

  9. J’ai la même en Vendée ! 🙂

  10. Ah, l’air du large ! Très bien restitué.

  11. Beau rendu. Le sujet me semble quand même un peu plat.

  12. Un peu plat et terne,oui. En fait je l’avais un peu pensée ainsi, sans heurts, silencieuse et ouatée, comme la brume. Comme un jardin zen, avec son rocher central cerné de lignes de sable ratissées par les vagues.

  13. M.HR. Oui il y a beaucoup de David en Bretagne. A Binic, il y avait 3 familles différentes, pour une population de moins de 2000 habitants.
    Certains disent que les juifs maranes au moment de l’Inquisition sont partis d’Espagne en remontant la côte Atlantique. Ca expliquerait pourquoi certain vieil oncle ressemblait autant à Max Jacob..Il y avait un lieu dit d’ailleurs qui s’appelait la Ville Jacob…

  14. Iµntéressant.

  15. Simple belle et efficace.

  16. Comme un jardin zen ratissé et ses rochers soigneusement agencés, juste embrumé pour la douceur : superbe !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.