David Bowie – Where are we now ?

Vue plus large ici.




Jean Fraipont

« Il s'agit de trouver quelque chose d'intéressant dans un endroit ordinaire... Cela n'a pas grand-chose à voir avec les choses que vous voyez, mais cela a tout à voir avec la façon dont vous les voyez. » Elliott ERWITT
10 Commentaires
  1. tout à fait étonnantes ces structures, le titre traduit bien la question qui nous vient aux lèvres … la composition avec la présence des deux personnages est particulièrement réussie. démesure de l’ensemble, un mémorial ? des poutres de gym ? un tape-cul géant ?

  2. Une structure effectivement étonnante où les personnages donnent l’échelle et quelle échelle ! Belle composition et traitement !

  3. La couverture d’un bâtiment souterrain? Futuriste … Tant de rigueur et d’ordre inquiètent! Photo intéressante.
    Il n’aurait pas un peu une vieille voix ce Bowie ?

  4. curieux, une belle composition, avec ce contraste des 2 personnages , le banc et cette construction curieuse!
    bref, c’est réussi.

  5. Bizarres , ces” balançoires” …
    Beau tirage, au demeurant.

  6. Ce sont des balançoires géantes sur la Potsdamer Platz dont parle Bowie au début de sa chanson en hommage à Berlin. J’aurais dû mettre des mots-clefs, voilà qui est fait !
    Merci pour vos comm.
    @Brigitte : oui, chanson récente qui date de 2013 (Bowie avait donc 66 ans et ne masquait pas son vieillissement).

  7. Alignement impeccable

  8. Echelle et alignement impec’ et juste ce qu’il faut de “penché” sur les bords pour apporter ce petit truc déstabilisant. 😉

  9. @Mr HR et JG : merci, ce ne fut pas simple à aligner.
    En effet, les balançoires (qui ressemblent aux curseurs d’une table de mixage) sont à l’horizontale sur le terrain tandis que les talus penchent vers la gauche. J’ai décidé de “suspendre” l’image en alignant le mur du haut sur le bord supérieur de l’image, forcément horizontal, à la place “d’asseoir” la photo en bas. En faisant cela, les balançoires basculent vers la droite et le talus du bas se met à pencher à gauche plus par illusion d’optique que par “penchouille à gauche”.

  10. Je me demandais comment …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.