Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
15 Commentaires
  1. L’éternité de l’ennui et de la solitude… Très bonne photo!

  2. comme brigitte…superbe…;-)

  3. Ils auraient pourtant des choses à se dire, comme par exemple la photo sera bonne.

  4. Merci à vous trois pour ces appréciations qui traduisent bien le contenu de cette photo.

  5. Cadrage impeccable pour cette scène à la sieste contagieuse !

  6. J’aime beaucoup le titre de la photo …

  7. Merci JF et Estienne qui se délecte de références bourgeonnesques.

  8. une jolie scène bien saisie (jardin de l’évêché ?) devant ce tuf’ si éclatant.

  9. Jardin du musée des Beaux Arts, effectivement ancien jardin de l’évêché (qui possédait presque tout à l’époque de sa construction).

  10. J’avais plutôt cru à un jardin d’hôpital… Pas franchement gaie la culture par chez vous!

  11. Oui le titre est très bien…

  12. @ Mr HR : effectivement, même référence …

  13. Effectivement Brigitte, une architecture assez austère que celle de ce bâtiment. A l’intérieur des oeuvres assez variées. Et à l’extérieur on peut aussi voir:
    https://www.lavieengris.com/?p=51672

  14. @Brgitte : détrompez vous c’est un endroit délicieux adossé à la cathédrale, façade classique et un jardin-parc public. lieu propice à la sieste, promenades …
    il y a même un éléphant empaillé !

  15. Merci Adrien de ce soutien. Les défenses de Fritz, l’éléphant, sont au dessus.
    Brigitte, nous reviendrons prochainement en ce lieu.
    Estienne, voilà qui ne nous rajeunit pas. Quoique ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.