Zângão bateria, Les Transes Cévenoles 2015




Tristan D.

Photographe amateur, amateur de photographie. Surtout attiré par la prise de vue, le regard. Attrait particulier pour le N&B. A suivre ici : Station 32. Et aussi sur Facebook ou Twitter
8 Commentaires
  1. J’aurais aimé voir d’avantage les tambours pour mieux entendre le bruit 🙂

  2. Idem Bernius : une belle verticale pour mieux entendre les roulements de tambour !

  3. D’accord avec mes 2 prédécesseurs. Dommage car le traitement était nickel.

  4. On aperçoit tout de même 6 tambours ! Ensuite, ce que vous auriez aimé voir n’était pas possible car ils étaient sur plusieurs lignes, et des lignes ~
    Évidemment, au 35mm sur un escabeau, j’aurais pu vous les montrer tous, mais je n’avais ni l’un ni l’autre. Et ce que je cherche à faire, c’est des plans plutôt serrés, en isolant un musicien. Alors tant pis si ça fait moins de bruit 😉

  5. au contraire de mes prédécesseurs, je pense que le cadrage est à peine assez serré. la partie gauche n’amène rien et dilue au contraire le regard sur ce portrait de musicienne. le tirage est par contre bien équilibré, sans fioritures inutiles et met bien en valeur les traits et l’intensité du regard.

  6. @adrien : je ne pourrai pas vous réconcilier tous 😉 Mis à part que je travaille en focale fixe et que c’est donc ma position qui fait le cadre, je tenais quand même à ce que plusieurs tambours apparaissent. Mais je n’avais pas grande latitude.

  7. On sentirait vraiment la musique si la netteté avait été faite sur le personnage souriant plutôt que sur cette femme qui semble vraiment à la peine.

  8. Comme Adrien, j’aurais étêté un peu en resserrant…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.