Au bout de la rue, il y avait ça !




Tristan D.

Photographe amateur, amateur de photographie. Surtout attiré par la prise de vue, le regard. Attrait particulier pour le N&B. A suivre ici : Station 32. Et aussi sur Facebook ou Twitter
17 Commentaires
  1. Mouais, scène un peu banale de « village »… ;-)).

  2. Oui, tout à fait. Mais la même prise en Inde avec un personnage forcément habillé autrement, aurais-tu dit la même chose ?

  3. C’était simplement un clin d’oeil à ton com sous celle ci: https://www.lavieengris.com/?p=63417, mais tu avais certainement compris.
    Ceci étant, c’est vrai que “l’exotisme” fonctionne toujours beaucoup mieux.

  4. A chacun sa banalité…
    J’irai la montrer en Inde ! 😉

  5. Bon courage ! Sage décision : “Nul n’est prophète en son pays.”

  6. Avant de partir en Inde la présenter, je me pose quand même une question : les Indiens vont-ils la trouver “exotique” ?

  7. La France serait-elle banale ? Allez donc le dire à Depardon.

  8. @Tristan: Exotique sans doute. Erotique c’est moins sur.

  9. Elle est peut être banale, mais le fourgon, quoiqu’un peu dans le flou, suggère bien l’inquiétude, qui va peut être s’emparer du personnage.

  10. Exotique, je sais pas, mais c’est comme chez nous ça. Dès kispasse kékchose, toulmonde vient voir skispasse. De là à prendre la gamelle du chat avec !

  11. @Monsieur HR et Jean : C’est encore plus banal que ça ! Le fourgon est juste là au cas où. La dame, probablement hermétique à ce qui se passe dans sa ville, rentre doucement chez elle avec le plat qu’elle vient de récupérer chez une voisine 😉

    Avec la photo suivante, ce sont 2 vies qui cohabitent le temps d’un WE estival à Sumène (Gard).

    Après, on peut lui prêter bien des pensées, à la dame qui passe…

  12. En Inde cela ne m’inspirerait pas plus, dommage car la lumière et le tirage sont beaux !

  13. C’es bien de montrer aussi ces personnages pourtant familiers, qu’on ne photographie pratiquement jamais !

  14. au delà des réflexions sur l’exotisme, je le trouve bien croqué ce moment (lumière, cadrage) et au regard des commentaires il inspire des histoires …donc réussi !

  15. Qu’importe le sujet, pourvu qu’on ait la lumière.

  16. Pouvoir prêter des pensées à la dame, c’est ce qui me plait dans cette photo.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *