Compagnie “l’eau Rouge”




adrien pairraud

des photos au gré des moments ... de la photo ?
3 Commentaires
  1. Bel exercice, celui du personnage et celui du photographe, qui met des noirs, des blancs et des gris là où il faut.

  2. Je viens juste de comprendre le titre. Mais il a l’inconvénient, à mon avis, de ne pas rendre justice au personnage de gauche qui semble tout de même être le maître de cet exercice.

  3. Lucifer est d’abord le “porteur de lumière” avant de déchoir. En ce sens, le titre me convient ! Quant à la prise de vue, tout à fait d’accord avec François ! Équilibre parfait entre les trois tonalités ! Bravo !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.