Elle arrive!_Gare de Béziers-carré




jb81

Revenu au N&B avec le numérique...
16 Commentaires
  1. wouaw…j’aime beaucoup…;-)

  2. Très bien vu, superbe.

  3. J’aime beaucoup ces jeux de reflet et celui-ci ne déroge pas à la règle : la demoiselle semble regarder le monsieur et se pose la question … bien vu ! 😉

  4. Drame autour du distributeur !
    Qui de la mini-bouteille ou du paquet de marshmallow arrivera-t-il en prem’s !
    🙂

  5. Original, un peu confus tout de même

  6. En carré en s’appuyant sur le bord gauche ? A quoi sert la partie droite ?

  7. Très belle construction qui rend bien l’atmosphère des voyages en train aujourd’hui. Je me souviens des commerçants ambulants sur les quais poussant leurs chariots, disparus pour cause de rentabilité insuffisante. Peu probable que ce souvenir traverse l’esprit de cette belle jeune femme en reflet.
    Le titre est très bien trouvé.

  8. D’accord avec la proposition de blagapart…je pense qu’elle fonctionne bien en format carré…merci!
    Merci à vous tous aussi.
    J’ai souvent essayé de faire des pdv confortablement installé dans le train…c’est fou tous les reflets gênants et que l’on ne voit pas lorsqu’on enfonce le déclencheur…

  9. Un poil de contraste en plus (il n’y a plus de noir), et je ne dis plus rien (à part bravo !).

  10. Décidément, je préfère toujours (ou presque) la première version. Mais je me répète…

  11. C’est vrai que le carré donne un bon résultat mais la 1ère version fonctionne, à mon avis beaucoup mieux parce que le personnage central est à l’intersection de la jeune femme en reflet et des lignes du wagon qui se trouve sur l’autre voie. On peut rentrer dans la photo par la droite ou par la gauche.
    J’en suis presque à regretter les nombreuses années de déplacements ferroviaires quotidiens.

  12. … à l’intersection du regard de la jeune femme …

  13. Moi non plus ici, je ne plébiscite pas le carré et j’adhère complètement à l’analyse de Mr HR 😉

  14. Et le contraste de la première est également meilleur …

  15. Belle cohabitation de réalité et d’images/reflets et riches nuances de gris. Le jeu de diagonales qui encadrent le distributeur, sur la version originale, donne une composition très équilibrée.

  16. Encore merci de vos contributions…c’est passionnant le cadrage…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.