AFD 50/1.4 – TriX 400 – Nikon F3

J’ai réussi à obtenir un boitier Nikon F3 de toute beauté. Voici une première prise sur sa première pellicule avec moi… Je vais voir si je peux en présenter d’autres…

Un mur anti-bruit ou écran anti-bruit ou écran acoustique est une structure extérieure, solide, destinée à développer un effet d’isolation phonique. Il est habituellement construit le long d’infrastructures proches d’habitations et sources de nuisances sonores telles que ;
les grandes routes, voies périphériques ;
les voies ferrées (TGV notamment) ;
les voies autoroutières ;
les infrastructures portuaires ou aéroportuaires et
les sites industriels bruyants.
 
http://www.leodium.net



Leodium

Aspirant en photo réussito-ratée - Retour au grain d'argent...
7 Commentaires
  1. La triX…LA péloche…

    Cadrage audacieux, mais ça a de la gueule…Un ciel comme je l’aime !

  2. …je suis toujours admiratif de ceux qui travaillent avec l’argentique et ce que cela doit impliquer de réflexion avant le déclenchement.

    Très jolie photo, un brin trop de mur.

    Mais ceci n’est que mon avis

  3. Si j’étais resté à l’ère argentique, je ne présenterai pas ici le centième de ce que je peux y montrer ! Mais que l’on ne fasse pas dire ce que je ne dis pas : bravo à ceux qui ont le temps de le prendre surtout pour des réalisations de cette qualité-là ! J’ai “bouffé” des heures dans la chambre rouge avec les bains qui vous lissent les doigts à faire émerger mes photos en jonglant entre papier, température, usure des produits, temps de pose … etc. Et peut-être un jour reprndrai-je le temps de me replonger dans tout cela. En attendant, numérique et informatique … et boulot, photo, dodo ! 😉

  4. Merci à tous les trois… Pour l’argentique, il faut reprendre !!! On redécouvre l’acte de prendre une photo …

  5. Comme j’ai gardé tout le matériel argentique labo et pdv en espérant trouver encore des piles…cette photo relance mon envie et “On redécouvre l’acte de prendre une photo…” ne serait ce que pour ça!

  6. Quelle belle résolution! Les piles, ça se trouve, ici ou là, dans un magasin ou sur le net. On retrouve effectivement l’acte de prendre une photo, et celui de la production, même si c’est long, compliqué et si ça soustrait du temps à la lumière du jour, celle qui passe et ne revient jamais. Slow life… ah, quel pied!

  7. Je ne crois pas avoir jamais arrêté “l’acte de prendre une photo” ! Le fait de se simplifier la vie n’empêche pas de réfléchir avant de déclencher ! Mais il est vrai que je n’ai pas peur de gâcher de la pellicule pour rien … 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.