Le décor est planté.

AlamineDSCF2318 4

 




Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
11 Commentaires
  1. Un décor interressant mais un peu gris quand même…

  2. J’ai de suite pensé à des tons charbonneux de circonstance mais aussi pour marquer la dureté de ce métier… Le véhicule clair attire le regard…

  3. S’il n’y avait la gravité et le caractère imposant du lieu, la camionnette blanche pourrait faire croire à un jeu d’enfant. En tout cas, le format carré va très bien à la photographie.

  4. La camionette donne effectivement l’échelle d’un bâtiment qui sans elle pourrait passer par une remise quelconque. Peut-être les branchages au premier plan n’étaient-ils pas nécessaire.
    La douceur n’est certes pas ce qui caractérise saint-é… Le gris y est une couleur! Mais la réputation de chaleur humaine des stéphanois est manifeste.
    C’est une ville vivante. Sa biennale du design fait connaître la ville dans le monde entier. Et la culture y prend toute sa place. La programmation du Musée d’Art moderne est toujours pertinente.Tiens qu’est-ce qu’ils ont en ce moment!

  5. La camionnette me dérange aussi, mais difficile si on a pas les clefs! 😉 J’attends la suite avec impatience!

  6. FAute de pouvoir déplacer la camionette (je n’avais pas non plus les clefs) je lui ai mis une bonne couche de crasse, ce qui devrait la rendre moins fière tout en servant effectivement de mesure d’échelle pour la bâtiment.
    Les arbres me semblaient intéressants pour rétablir la masse métallique avec une présence végétale qui contribue pourtant à l’impression de friche qui marque cette photo.
    Sans son atmosphère grisonnante, ce lieu ne me semblerait pas pouvoir être le même, du coup, je n’ai pas hésité à plomber le ciel.
    Sur Saint Etienne où je viens de passer une semaine, je partage le point de vue de Brigitte, il y a encore de la vie et de l’identité (au sens positif du terme), même si on sent que c’est dur et que le déménagment de la Comédie de Saint Etienne ne fasse pas l’unanimité.
    Je pense que Ben pourrait y faire un séjour tout à fait profitable , j’espère ne pas trop le décevoir: je le sentais un peu derrière mon dos quand j’avais l’œil collé sur le viseur.

  7. C’est ce que l’on appelle un coup de “grisouille” !
    😉
    Le cadrage est bien senti. Je crois que je préférais la version précédente bien que le gris moyen général, qui est le problème récurrent du noir et blanc numérique, affadisse un peu ce plan d’ensemble. La même image avec un mur et/ou le sol du parking bien “travaillés” en micro contraste, + un ciel musclé, et vous auriez un paysage avec du chien…

  8. Une 2ème version en suivant les recommandations d’AMB. Cave canem ?

  9. Avec cette version, l’impression de la camionnette Dinky toy est très amoindrie et c’est bien mieux comme ça.

  10. J’aime beaucoup

  11. Pour moi, la deux pour ce petit coup de “soleil” sur la grisaille de la mine …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.