bolerophoto

Ça vous gratouille ou ça vous chatouille
15 Commentaires
  1. Ça manquait de printemps ces temps sur ce blog. Point de vue intéressant. Le langage des arbres vaut parfois celui des fleurs !

  2. Un peu de douceur dans cette rudesse !

  3. Pas facile à mettre un peu d’ordre… “Petite fleur” se détache bien des détails de ces grosses branches et le photographe ne s’est pas fait piéger par le contrejour… réussie !

  4. Je ne sais pas si le commentaire de Brigitte doit être compris au 1er degré, mais le loup est déjà dans le bois au milieu de ces branches suggestives.

  5. Cet arbre a une belle tête.

  6. Merci pour vos retours. Je reviendrai sur cette image prise hier après-midi et éditée parmi le lot d’un flots de pétales entêtants…
    Afin de rassurer les âmes sensibles et au lu du commentaire de Loïs, je précise que la petite fleur est sortie indemne de la prise de vue fortuite. En fait, je testais un M3 de 1955 sans cellule et, face à des conditions d’exposition un peu difficiles comme évoqué par jb81, je me suis aidé de mon autre appareil (celui qui a pris la présente image) pour la mesure de la lumière. Cette petite luronne, maquillée en chat, qui jouait avec son paquet cadeau de Mc Donald a dû être bien surprise de me voir avec un boîtier dans chaque main !
    Bon dimanche à vous toute et tous.

    @ Monsieur HR = Votre com croise ma réponse ! Merci… les passionnés de sylviculture peuvent peut-être le reconnaître ?
    😉

  7. La petite fleur me semble un peu perdue dans les bras du grand méchant loup.
    Cet arbre est très menaçant !

  8. En l’absence de cellule, ombres fortes= f16 et si sujet à l’ombre= f11, 125e à 100 ASA.
    Pour MacDonald=gras, sucré, insipide ! 😉

  9. Portrait original et accrocheur ( même si – on les comprend- ceux et celles qui succombent au rouleau compresseur de la pub Mac Do préfèrent garder l’anonymat 🙂 )

  10. J’apprécie cette poésie … un peu moins le cornet Mac Do 🙁

  11. @ Blagapart = Il s’agit de l’arbre le plus facétieux du jardin des Plantes, culminant à 2, 20 m de hauteur mais dont les ramures couvrent près de 70 m2 !
    😉

    @ Hervé = Je n’ai pas dit que je me servais de l’appareil argentique sans cellule pour m’aider dans les réglages de l’hybride numérique…
    En fait, j’étais à f: 8, ce que je considère déjà comme très fermé pour un objectif qui ouvre à 2, 8 maxi. Doublé d’un filtre jaune. Le film utilisé ne se produit plus qu’en ISO 200 et la vitesse préconisée par la celllule, le 1/250s.
    Tu as donc un diaf de moins !
    😈

    @ JMP = Oups, je n’aurais pas dû citer la marque, on aurait peut-être pris la boîte pour un Holga !
    😆

    @ Kora = J‘aurais préféré qu’elle ait un Holga !
    😀 😀 😀

    Merci à vous tous…

  12. Depuis que je promène un appareil sans cellule et que j’ai aussi mis un filtre jaune, j’ai eu la curiosité de mesurer l’absorption de lumière du dit filtre et surprise c’est 2/3 de diaphragme !
    Cela permet de gagner de vitesse la montée du cornet de frites. 😉

  13. Filtre jaune, conversion de diaph…
    Bref, heureusement qu’il reste cet étrange petit silence après le déclenchement, et l’appareil qui garde la lumière bien au secret sur quelques millimètres carrés !

    Je confirme qu’il s’agissait d’une boîte à maquillage et non d’un cornet !
    🙂

  14. Comme la petite fille est au milieu, on la voit, forcément. Mais elle est quand même bien perdue dans ce chaos puissant et magnifique.

  15. @ François Cardi = Voici donc la “bête” du temps de sa splendeur !
    😉
    Mais ce cliché a dû être pris avant le tsunami car maintenant l’arbre semble s’être encore enfoncé un peu plus…

    Merci de votre avis !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.